La FIV approche…

Voilà, le protocole de stimulation pour la FIV a commencé, j’ai repris le rythme des piqûres, prises de sang, échos. Je supporte mal les injections de cetrotide qui me font mal au point d’injection avec rougeurs et démangeaisons durant les 2 heures qui suivent l’injection, rien de grave mais je redoute maintenant mes injections nocturnes.

Je suis plus apaisée, mais partagée entre crainte et impatience.

Les follicules poussent, mais il y en a encore trop, ce qui pourrait déclencher une hyperstimulation ou des ovocytes de mauvaise qualité. Moi qui pensais que mes OPK allaient être un atout pour la FIV, je me rend compte qu’ils s’opposent encore à ma grossesse.
J’en viens à me demander si ce n’est pas un blocage psychologique… Bien que j’ai sincèrement envie d’être enceinte et de construire un famille avec mon homme, je me dis aussi que la vie sans enfant peut aussi avoir son intérêt… Il faudra peut-être que je consulte un jour, pas envie pour le moment.

Les réactions de mon entourage à propos du traitement et de la FIV m’énervent quelque qu’elles soient. J’en veux à ceux qui font comme si de rien n’était de ne pas prendre soin de moi dans ce moment difficile et j’en veux encore plus à ceux qui ne savent pas grand chose de ce que nous traversons mais qui n’hésitent pas à nous offrir leur pitié compatissante et voyeuriste. Il ne fait pas bon être ami avec un couple en PMA…

Publicités

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s