Les objectifs

En ce moment au travail, on doit faire nos objectifs.

Pour cela, je dois d’abord identifier mes 3 points forts et ensuite m’atteler à fixer mes objectifs en précisant à quel point fort je vais faire appel pour atteindre chaque objectif.

Je me suis demandée ce que ça pouvait donner si j’appliquais cette méthode à ma vie personnelle et voilà ce que ça donne :

Mes 3 forces :
belle, persévérante, organisée, battanteintelligente, optimiste, drôle, généreuse, etc…

Et mes 3 objectifs en cette rentrée 2014 :

  1. Réussir à tomber enceinte (pour de vrai, cette fois) avant l’été prochain en reprenant le chemin de la PMA et en mettant toutes les chances de mon côté: bien suivre mon traitement, ralentir puis arrêter l’alcool, faire du yoga tous les matins, aller voir l’acupuncteur spécialiste de la PMA qui parait-il fait des miracles, ainsi que la fille qui fait du Reiki qui doit ré-équilibrer les hormones (je vais finir chez Skippy avec cette connerie de PMA).
    persévérante, rêveuse, organisée, optimiste
  2. Changer de poste en interne dans les 6 mois avec idéalement un poste à l’étranger et une augmentation de salaire d’au moins 10% (merci Sheryl).
    persévérante, optimiste, folle
  3. Passer plus de temps avec l’homme sans que nous soyons tous les deux connectés au travail sur nos téléphones.
    Et en cadeau bonus, faire dans l’année, un beau voyage de découverte d’un nouveau pays avec lui parce que ça fait trop longtemps qu’on n’en a pas fait.
    organisée

Et tout le reste n’est que parasitage et je m’engage à ne pas y accorder d’importance.

Bon on a le droit de revoir ses objectifs en milieu d’année, donc ce n’est pas non plus couler dans le marbre, mais ça donne une direction.

Vous avez déjà essayée de faire ça pour vous ? je trouve que c’est pas si mal en fait. Ça permet de ne pas perdre de temps ou se prendre la tête avec des choses sans importance.
Si ce n’est pas dans mes objectifs, ce n’est pas une priorité.

 

Demain soir, j’ai rendez-vous avec ma gynéco pour faire un dernier bilan de ma fausse couche et lancer le protocole de la FIV 3.
Je me sens d’attaque pour cette nouvelle manche contre DNLP, sereine et déterminée.
Je n’ai pas oublié les mots de l’interne quand il a fallu me faire l’injection qui mis fin à notre espoir :

« Il faut être forte, il faut continuer, ça va marcher »

keep-calm-and-let-s-do-this-10

 

Publicités

34 réflexions au sujet de « Les objectifs »

  1. marivalou

    Woua, yoga tous les matins ? Plus d’alcool ?Objectifs très sains, je te félicite ! J’avoue que je t’admire, je n’ose encore en faire des objectifs. En tous cas, super attitude, et bonne idée que celle des objectifs !

    Répondre
  2. Bounty Caramel

    Le moins simple est de tenir les objectifs, mais avec ta persévérance, ton optimisme et ton organisation, mais aussi tout le reste :-), ca va le faire !
    Bon courage pour le rendez-vous important de demain.
    Des bisous

    Répondre
  3. Carotte

    Il faut être forte (Check), il faut continuer (Check) et ça va marcher (y’a plus qu’à!). Voici une liste qui me plait beaucoup et que je m’appliquerais bien.
    J’aime j’aime j’adore!

    Répondre
      1. Carotte

        Je te le souhaite aussi ce sont les petites perles de la vie qui la rendent moins difficile. Sentir que l’on n’est pas seule a se battre permet de ne pas se débattre. C’est essentiel…

        Répondre
  4. allison2206

    Ca c est des objectifs ambitieux! Je connais bien le numero 3, du temps tous les deux sans telephones et tablettes ca nous ferait du bien aussi! Et un beau voyage ca motive toujours! T as deja une destination en tete?

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      C’est clair que c’est pas facile de décrocher des écrans… dit-elle en tapant sur son téléphone 🙂
      Pour le voyage, on aimerait bien l’Amérique Latine mais on attend un peu de voir le résultat de la fiv pour décider… Attendre, encore et toujours…

      Répondre
  5. julys974

    J’adore l’idée des objectifs !! Je crois que je vais m’en inspirer tiens… En tout cas, les tiens sont vraiment tournés vers l’avenir, et quel avenir !! Je te souhaite qu’il soit fidèle à tes aspirations. Piouk !!

    Répondre
  6. gambinou

    C’est bien d’ajouter du tangible dans cette quête où on se confronte à tellement de choses qu’on ne maîtrise pas!
    Depuis la rentrée je suis à trois body balance par semaine (mix de pilates et yoga), j’ai pensé à vous les filles, c’est fou ce que ça remplit d’énergie positive! Par contre sur l’alcool c’est compliqué j’ai craqué ce soir sur un verre avec mes parents et mariage samedi prochain ☺️mais il faut bien vivre comme si de rien n’était non? Bonne semaine

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      C’est bien qu’on ait toutes des objectifs !
      Pour l’alcool, je baisse seulement, en essayant de limiter à 5/6 verres par semaine, je ne deviens sobre strictement qu’à la veille de la ponction puis après le transfert, trop difficile sinon, puis le doc de Julys avait dit qu’un verre de vin rouge, c’était bien pour l’utérus (défectueux) 🙂

      Répondre
  7. wtf31

    Optimiste, apparemment c’est ce qui te définit le mieux ! Moi qui vois toujours tout en noir, j’avoue que je suis admirative…

    Du coup, j’ai suivi les liens et revu un peu ton parcours. Je suivais moins la blogo en juillet, je n’avais pas vu que ta FC était une GEU. Ton post à ce sujet m’a fait sortir les larmes, il m’a tellement rappelé des moments terribles, et tu les décris si bien (la salle d’attente pleine, la délicatesse de certains, les internes qui défilent…).
    Autre chose qui m’interpelle dans ton parcours, c’est le suivi dont tu as pu bénéficier dès le début ou presque. On a arrêté la pilule en même temps (et on en est au même résultat !), et je ne sais pas si c’est parce que j’habite le t. du c. du monde, mais il m’a fallu 2 ans d’essais infructueux, de galère innommables, pour avoir mon ticket d’entrée en PMA, et pouvoir seulement faire des analyses !!!!! Oui, 24 longs mois, et encore j’ai menti sur la date d’arrêt de pilule quand j’ai pris le 1er RDV sur les conseils d’une amie PMette… Et ça me fout les boules à un point ! Enfin c’est pas le sujet… En tout cas, je suis certaine qu’avec un mental pareil et toutes ces bonnes résolutions, tu auras bientôt de bonnes nouvelles (et puis c’est ton objectif, donc tu l’atteindras, non ????) 🙂

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Optimiste ou rêveuse tout dépend du point de vue 🙂

      Ma fausse couche s’est finalement révélée ne pas être une GEU, car nous avons finalement vu 2 sacs dans l’utérus lors d’un contrôle pour vérifier la baisse du taux de beta HCG, pas très vifs les sacs mais bon comme il y avait déjà eu l’injection de methotrexate, c’était prévisible (pour les détails c’est par ici https://lareinedelapma.wordpress.com/2014/07/17/rien-ne-me-sera-epargne/).

      Je sais que dans mon malheur, j’ai eu la chance d’être prise en charge très rapidement. C’est un peu par hasard car ma gynéco de ville habituelle était en vacances et était remplacée par une jeune gynéco de PMA qui m’a tout de suite fait faire tous les examens et je la suis depuis.
      Je pense qu’il y a malheureusement beaucoup de chose dues au hasard dans notre prise en charge, au delà du lieu et du trou du c*l du monde, je crois vraiment dans la rencontre avec les soignants, il faudrait que les choses évoluent.
      C’est dingue que tu aies du attendre 2 ans avant une prise en charge sérieuse ! ça me révolte sincèrement !

      Répondre
  8. Ping : Rétro sur 2014 | La reine de la PMA

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s