La blogosphère PMA et moi

Je n’avais pas prévu d’écrire ce post, mais ça fait plusieurs semaines qu’il me trotte dans la tête et j’avais besoin que ça sorte. Je l’ai écrit d’une traite sans relire, donc gare aux fautes !

Quand j’ai appris la nouvelle de mon infertilité, ça a été une énorme claque, quelques chose que je ne maîtrisais pas, sur lequel je ne pouvais pas influencer, un univers inconnu et donc angoissant.

Comme la plupart d’entre vous, une fois le diagnostic de mes ovaires polykystiques établi, mon premier réflexe a été de taper OPK dans Google pour voir ce qui ressortait et en apprendre un peu plus ce syndrome barbare. Je suis tombée sur les forums que nous connaissons toutes et je ne me suis pas du tout reconnues dans ces forums, trop difficiles à suivre, des informations contradictoire et des témoignages d’une fiabilité discutable. J’ai ensuite découvert au hasard de mes navigations le site fiv.fr qui est plutôt bien fait, mais ce site est technique et froid et ne répondait pas à mes angoisses.

Comme la plupart d’entre vous, je n’ai pas parlé de mon infertilité à mon entourage au début et je m’enfermais en me sentant de plus en plus seule avec ma douleur. Je gérais mon traitement, mais je ne gérais pas du tout la partie « psychologique » qui n’était pas du tout prise en compte par le corps médical. Personne ne s’est inquiété du viol de mon intimité que j’ai ressenti avec ma première écho-endo (je ne savais même pas que ce type d’écho existait, je n’ai pas compris quand la médecin m’a dit d’enlever ma culotte et ne m’a pas proposé de drap pour au moins faire semblant de protéger mon intimité), du second viol de mon intimité quand j’ai découvert que cet écho-endo pouvait être réalisée par un médecin que je n’avais pas choisi et en présence d’internes.

Bref je m’enfonçais et j’ai craqué, un soir j’ai dit à l’homme que je n’avais plus qu’à me jeter par la fenêtre, je ne servais à rien, j’allais mal et personne n’était là pour m’aider, je me sentais très seule avec mes problèmes. L’homme a été parfait, m’a aidé et a pris soin de moi.

C’est à peu près à ce moment que j’ai découvert les blogs de PMA (je pense à Plume, à PMGirl, à Loosequeen qui n’a plus la loose, à Steri Woman, à VertuPatience qui se reconnaîtra malgré son changement de pseudo) et même si je les ai suivi en sous-marin sans jamais commenter, ça a été ma bouée de sauvetage, un endroit où des filles racontaient chacune avec leur style et leur personnalité la réalité de la PMA, ma nouvelle réalité, la nouvelle vie que je n’avais pas choisie.
Ce qui me fait plaisir, c’est qu’elles sont toutes montées dans le train aujourd’hui.

Puis un jour de mars 2013, après une énième stimulation avortée, je me suis lancée, j’ai créé mon blog, un soir où je me sentais la reine des connes d’y avoir cru, je me suis dit t’as qu’à mettre la reine de la PMA, ça revient au même. Voilà d’où vient mon pseudo, ce n’est pas très glorieux, ni très royal.

Pendant longtemps, je crois que personne n’a lu mon blog et comme je commentais nulle part, c’était vraiment un sous-marin de la blogoshpère PMA, mais ça me faisait de bien de dire ce que j’avais sur le cœur.
Ce sous-marin a été découvert, je ne sais pas comment, par Cloudy, Miss Infertility, Arhel, puis Bounty, puis La Chouette qui ont commencé à commenter mes posts en 2014 (soit plus d’un an après la création de mon blog). J’ai découvert leur blogs et j’ai commencé à commenter leurs posts.
De fil en aiguille, j’ai découvert plein de nouveaux blogs tous différents où chacune exprimait ce qu’elle avait sur le cœur, les angoisses, l’espoir, les déceptions, les coup de gueule, les bonheurs naissants.
Au fil des posts, j’ai aussi découvert des personnalités, des mélancoliques, des rigolotes, des folles, des battantes mais surtout une solidarité unique. Le soutien que j’ai reçu de la blogosphère PMA lors de ma GEU/GNE m’a tellement aidé que je ne sais comment exprimer ma gratitude envers vous.

J’ai la larme à l’œil en écrivant ce post, je n’ai pas l’habitude de me dévoiler comme ça et ça me fait mal de revenir sur mon parcours qui est peuplé d’échecs et qui dure depuis beaucoup trop longtemps.

Alors quand je lis que certaines filles ne se reconnaissent plus dans la blogoshpère PMA car il y a trop de défis, de soutien à certaines personnes plus qu’à d’autres, qu’il y a trop de blagues etc… ben ça me rend triste.

Çà me rend triste que certaines filles se sentent exclues, ça me rend triste de me dire qu’on n’arrive pas à les soutenir quand ça ne va pas, ça me rend triste car ce sont des filles que j’aime lire et que j’apprécie à travers leurs posts, sans les connaître dans la vraie vie.

Ça me rend triste aussi car j’ai peur d’être mal comprise.
Oui, mon blog traite de la PMA souvent avec humour (sans être toujours très drôle, j’en conviens), mais c’est ma façon à moi de gérer mon stress et mes angoisses, ça ne veut aucunement dire que je ne souffre pas, c’est simplement que je n’arrive pas à dévoiler ma douleur. Je préfère la tourner en dérision, c’est ma façon de dompter ce vide dans ma vie, j’essaie d’en rire, pour ne pas pleurer.

Voilà, un long post pour vous dire que j’aime la blogosphère PMA, j’aime la solidarité que j’y trouve et que la blogosphère PMA m’a aidé à mieux vivre mon parcours et surmonter mes échecs et j’espère qu’elle continuera longtemps à avoir ce rôle pour toutes les pmettes et je dis bien toutes ! sans exception !

Publicités

241 réflexions au sujet de « La blogosphère PMA et moi »

  1. pmavie

    C’est un très beau post ! Ce que tu décris est effectivement commun à beaucoup d’entre nous pour les débuts de la galère de la pma.
    C’est dommage que certaines filles se sentent exclus, je trouve ça vraiment triste. Je suis vraiment toute nouvelle ici et je n’ai donc pas de recul mais dans ma tête, la blogosphère est une grande communauté où le soutien et l’entre-aide sont sans faille. Une pensée donc toute particulière aux filles qui ne se sentent pas assez soutenues, en espérant que ton post les aidera.

    D’autre part, j’aime beaucoup le ton de ton blog et je ne pense pas que quelqu’un ait pu mal interpréter ce que tu y écris.

    Enfin, et dans un cadre plus personnel, je voulais te remercier pour l’accueil que tu m’as fait ici. Je vais faire un article à ce sujet d’ailleurs, il y a plusieurs filles que je souhaite remercier !

    Bises

    Répondre
    1. icsipari

      Bon alors soyons clairs : si nous sommes venus sur la blogo pour vous lire puis pour écrire, c’est que nous n’avons eu besoin de « rire » de nos malheurs pour les affronter, après une longue période de déprime. Et oui, ce sont des posts qui abordent le sujet de la pma de manière humoristique qui nous font le plus de bien, non pas parce que l’on se marre en pma, loin de là, mais parce que l’on ne peut rire de certaines choses qu’avec des pmettes et pmecs qui comprennent ce que l’on peut ressentir. Cela ne nous empêche pas d’être triste en lisant les mauvaises nouvelles, et on ne se sent pas l’obligation d’être dans la déconnade sans arrêt, ni en vous lisant tous, ni en écrivant.
      Quant au défi, au coaching, ou au post « ciblé », c’est parce que des liens virtuels se tissent entre certains lecteurs/bloggeurs, plus bavards que d’autres, comme dans la vraie vie, mais cela n’exclut personne. Il n’y a pas de star de la blogo, juste certains qui se mettent plus à nu et que l’on a envie de soutenir, comme un appel de tendresse auquel on essaye de répondre. Et les blogs, c’est la liberté. La liberté d’écrire pour nous ou pour les autres, la liberté de lire ou non certains posts, les bonnes comme les mauvaises nouvelles étant plus ou moins faciles à recevoir selon les moments. Alors pas de censure, pour personne, et personne ne doit se sentir exclu… Surtout pas ici…
      C’est une gentille reine, notre Reine.

      Répondre
      1. pmavie

        Je comprends par les commentaires que je n’ai pas tout saisi de la situation… Je vous suivais depuis bien longtemps en sous marin mais je ne suis pas au fait des querelles éventuelles de la blogosphère.
        Quoiqu’il en soit, je trouve ça bien dommage !

        Et effectivement la liberté de s’exprimer me semble importante, primordiale même.

        Répondre
        1. icsipari

          Ben on ne suit pas trop non plus pour tout te dire, on a assez de problèmes comme ça à gérer, non ?
          Des bises
          Ps: je crois que j’ai posté mon commentaire en réponse au tien. Erreur de manipulation, tu as dû trouver ça bizarre… 😉

          Répondre
          1. pmavie

            Oui, c’est sûr, on a assez à faire avec tout le bo*del de la pma ! C’est vraiment du soutien qu’il faut chercher sur la blogosphère je trouve, pas de nouveaux problèmes…

            Répondre
        2. julys974

          Personnellement, je ne m’adressais pas à toi pmavie. Je parlais en général. 🙂 A te lire, tu as l’air d’être très douce et ouverte. Le soutien, comme tu le dis, doit rester le maître mot.

          Répondre
          1. pmavie

            Merci ! Oui, voilà, le soutien dans cette épreuve me parait primordial. C’est ce que je suis venue partager : en donner et partager les connaissances quand on peut et en recevoir quand on en a besoin ! 🙂

            Répondre
        3. La reine de la PMA Auteur de l’article

          Il n’y a pas de querelles, il y a juste certaines personnes qui ont exprimé depuis quelques temps le fait qu’elles ne se reconnaissaient plus dans la blogosphère PMA et moi ça m’attriste parce que je les aime bien et que j’aimerais bien que la blogosphère arrive à les soutenir.

          Répondre
          1. pmavie

            C’est comme ça que j’avais pris ton post dans un premier temps mais à la suite des commentaires, j’ai pensé que tu avais reçue des remarques sur ton humour ou sur les relations plus amicales que tu peux avoir avec certaines filles? D’où le deuxième commentaire… Moralité : ne jamais parler de ce qu’on ne connait pas, je retiens la leçon ! 🙂

            Répondre
                  1. icsipari

                    C’est notre Nabila à nous tu veux dire ? Miliette, je sais pas, mais moi je réagirais 😉 genre un bon post sur nabila. Je te donne le titre : « touche pas à mon post »

                    Répondre
  2. julys974

    Putain mais y en a marre !!! Je viens d’avoir un grand débat intéressant sur la blogo avec une copine que je respecte énormément et qui sait si souvent se montrer drôle. Et finalement, le constat, c’est que la blogo est semblable à notre société. Il y a parfois un peu d’intolérance… Chacune est libre d’exprimer ce qu’elle veut, comme elle veut bordel !! Même si j’ai du retard sur ton blog, tu es une de mes chouchous Queen et j’adore ton humour et tes délires. Heureusement qu’on ne fait pas que pleurer sur notre sort, sans quoi on pèterait les plombs !! On a toutes notre style et on est toutes différentes. Alors respectons nous et ne nous jugeons pas. Chacune est libre de lire ou de ne pas lire les blogs. Nan mais !! Love Queen. ♥

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Je suis d’accord, chacune est libre d’écrire et de lire ce qu’elle souhaite. Et si les gens n’aiment pas nos blogs, tant pis qu’ils ne les lisent pas ! Moi j’aime ton blog, ton humour, ta sensibilité, ta volonté d’aider ton prochain et de faire un monde meilleur.
      Je trouve juste ça triste que la blogosphère n’arrive pas à soutenir tout le monde.

      Répondre
          1. julys974

            Ben non !! Moi je dis ce que je veux sans me demander si ça plaira ou pas. Bon, en ce moment, je suis rabat-joie et ça me chagrine. Mais je ne me censure pas pour autant. Manquerait plus que ça !! Après, c’est triste de ne plus se retrouver dans ce monde-là et je le conçois… Je l’ai parfois ressenti. Mais finalement, ce n’est pas de ce monde de la blogo qu’il s’agit, mais plus du monde en général. Quand l’infertilité devient insupportable… Ça finit souvent par passer… Espérons le pour les copines. ♥

            Répondre
              1. La reine de la PMA Auteur de l’article

                Le web est méchant, il faut vraiment bien réfléchir avant de poster.
                Et encore quand personne ne te lit ça va, mais quand tu as quelques lecteurs, c’est stressant. J’ai toujours peur de froisser quelqu’un sans le faire exprès….

                Répondre
                1. marivalou

                  Idem. Pour moi, blesser qqun est vraiment très dur, limite je prefere faire plaisir aux autres plutot qu’a moi, IRL.
                  Et parfois, je ne reflechis pas trop avant de poster. Faut dire que je suis un peu blonde. Ceci explique cela.

                  Répondre
                    1. marivalou

                      Bah moi oui, un peu quand même. Ca fait quoi d’en savoir plus sur moi ? En echange, tu me donnes ta couleur de cheveux a toi ? On est proche, maintenant, on connait nos vrais noms je te rappelle 😉

          2. julys974

            Mari: ne culpabilise pas !! En fonction de ton vécu, tu as dit tout haut ce que tout le monde ressentait tout bas, la première intéressée sans doute… Quand je parle de tolérance, je fais aussi allusion à ça… Je n’aurais sans doute pas dit les choses comme toi, mais j’ai compris ce que tu as dit pour avoir en plus déjà été confrontée à ça. Bref, ça n’était ni le lieu ni le moment pour en débattre…

            Répondre
        1. Ilithyie

          J’en reviens à réfléchir avant de poster ( le truc que je maîtrise moyennement, rhmmmm!)
          Dans la vraie vie, tu peux t’expliquer et expliciter. Sur le web, cela va très vite et ça finit en jus de boudin.

          Enfin, bref, chacun fait comme il le sent, j’aime bien lire des tempéraments différents. Tant que vous n’essayez pas de nous faire gagner des tampons hypoallergéniques spéciale progestérone….. ( rhoooo, ce serait marrant !)

          Répondre
      1. julys974

        D’accord, je comprends mieux ce qui te chagrine… Mais malheureusement,ma bichette, on ne peut aider personne. On peut soutenir, échanger, accompagner. Mais les seules à mêmes de s’en sortir, c’est toi, moi, elles et toutes les autres individuellement. Parce que malgré la solidarité, forcément, le soir, on reste seule avec notre marde. Et on doit réussir à la gérer par et pour nous-mêmes…

        Répondre
      1. icsipari

        Non non non… Rien du tout, tout va bien (la Reine, n’oublie pas le paquet de fraises tagada en échange de notre silence), Miliette tu peux ranger le stylo rouge stp, il me stresse. Et il ne faut pas me stresser en ce moment, je te rappelle.

        Répondre
  3. miliette

    Il y a quelques « actions communes », et on parle beaucoup de LA blogo.
    Mais en fait tous nos blogs sont différents. Tu sais pour quoi ? Parce qu’on est toutes différentes.
    Ben heureusement dis donc, on se ferait chier si on était toutes pareilles à poster le même truc au même moment…
    Alors oui certaines touchent le bonheur du doigt pendant que certaines touchent le fond. Mais ça on n’y peut rien, si ce n’est que grâce à la force du collectif quelqu’un qui a besoin de réconfort en trouvera TOUJOURS par ici

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Voilà, tu m’a compris ma Miliette
      On a tous des moments up et des moments down qui n’arrivent forcément pas toujours en même temps, mais je pense que l’essentiel est de trouver un soutien quand on en a besoin.
      Puis, on est libre de ne pas lire les bonnes nouvelles, quand je n’allais pas très bien après ma GNE, j’ai arrêté la blogo un moment, le temps de me retrouver et de remonter la pente car les bonnes nouvelles me faisaient plus de mal que de bien. Maintenant je me sens plus forte comme toujours juste avant une ponction, mais il est fort probable que j’effondre à nouveau dans 3 semaines…

      Répondre
          1. icsipari

            Hep hep hep ! On a dit « lâcher prise », ok ? Alors on prend ce que la vie nous donne, et on croit à fond dans un beau cadeau, parce que les mauvaises nouvelles arrivent assez vite pour ne pas les anticiper non mais oh (on est bien placé pour le savoir en ce moment d’attente un poil pénible…) des tonnes de bises la Reine !!!!

            Répondre
      1. miliette

        En plus ce que je trouve dingue c’est qu’on a même suffisamment de « place » pour toujours « accueillir » des nouvelles. Donc perso je ne suis pas sûre que l’on puisse dire que « la blogo » (si tant est qu’elle existe » se soit fermée vraiment.

        Répondre
                1. lach0uette

                  Sans aucun doute. La Chouette avec une bière, c’est un peu comme la Reine avec des Louboutins, Miliette avec du shampoing, compoteen avec du vernis, Zapette avec un fusil, les ICSI avec un tableau du moyen âge, Bounty devant une blague raciste etc.

                  Répondre
      1. margoublog

        plus que jamais ! je me demande même si c’est pas des mamans blogueuses qui se font passer pour des Pmettes qui n’aiment pas la blogosphère. La vérité est aileurs …8-s

        Répondre
  4. KeepCalm

    Heureusement que les blogs de PMA regorgent de second degré car sinon ce serait quand même d’une tristesse absolue, nan ? On en chie déjà bien assez comme ça ! Pour moi, les posts amusants arrivent à voir du positif là où c’est difficile d’en trouver dans la situation (je sais pas si ça veut dire gd chose ma phrase ?) et ça me fait passer un bon moment… Et c’est le principal !

    Répondre
  5. edbou

    Ben dis donc, alors que moi je venais juste d’avoir mon post coaching des icsi et que justement je me disais : « même les pmettes de l’ombre ont droit au chapitre, la blogo elle déchire ! », j’entends que certains se sentent délaissés (bon alors j’avoue que je ne suis pas tous les blogs parce que j’ai un boulot dans la vraie vie) ????
    Mais non les zamis venez tous qu’on se bisoute !!!!!
    blague à part, c’est normal que l’on ne se sente pas en permanence « dans le ton » (sauf Miliette mais elle, c’est la star) parce que nous aussi on a nos hauts et nos bas !

    Répondre
      1. edbou

        c’est vrai tu cherches mon blog ? c’est tropmignonça… mais y en a pas. Et puis si faut assumer, tu es notre star (chiante mais star quand même) 😉

        Répondre
  6. Bounty Caramel

    Tu as eu les larmes aux bords des yeux en ecrivant, moi en te lisant … ❤
    Applauze miss autoderision !
    Et quel devoilement sur ton pseudo… t'es loin loin d'etre une reine des c*** d'y avoir cru, d'y croire….
    Quant à la solidarité, on est toutes differentes et avec des histoires differentes, et tant mieux, mais on est toutes en desir d'enfant et humaine… cette ressemblance est à mon sens plus forte que nos differences. Uni(e)s 🙂 !!! Pour le Meilleur en Attente…
    Des bisous tout doux

    Répondre
  7. margoublog

    Très bon article qui reflète bien ce que je ressens à propos de la blogosphère. Je pense que chacun chacune vient y chercher des choses différentes et ça peut même changer dans le temps. Au début je me désabonnait des blogs de filles qui tombaient enceinte. C’était trop dur mais maintenant comme je suis les blogs depuis longtemps je ne pourrais pas quitter les filles qui ont le bonheur d’y arriver. Parfois j’adore les défis parfois je ne les fais pas, ça dépend de mon état d’esprit du moment. Parfois je commente beaucoup parfois moins soit parce que l’article ne me parle pas, soit parce que je n’ai pas le temps, soit oarce que je n’ai pas envie. C’est normal que certains blogs nous parlent plus que d’autres et je pense que ça dépend de chacun. Il y a de la place pour tout le monde sur internet. La blogosphère n’est pas une mais de multiples réseaux qui s’interconnectent. même si la PMA nous réunit, on n’est pas obligée de toutes avoir le même point de vue les mêmes attentes. L’important v´est que chacun se sente accueilli. Et la reine est bien au courant que l’abolition des privilèges a eu lieu mais ça ne m’empêche pas de célébrer sa noblesse de cœur et ses articles majestueux.

    Répondre
    1. KeepCalm

      Moi aussi je me désabonnais de celles qui passaient de l’autre côté mais en fait, je me suis rendue compte que si elles pouvaient y arriver moi aussi! Et de plus en plus arrivent à monter dans le train donc ça me redonne confiance.

      Répondre
  8. icsipari

    Je viens de comprendre. Tu as lancé un sujet polémique juste pour avoir plein de commentaires. Damned, on s’est encore fait avoir, comme pour ton jeu concours rien à gagner.

    Répondre
    1. margoublog

      J’étais en train de me dire la même chose en lisant les commentaires. Elle est fourbe cette reine et son culte de la personnalité est au beau fixe on dirait !

      Répondre
  9. maxelie

    De mon côté j’ai lu très longtemps avant d’oser commenter puis écrire un peu. Mais tout ce temps m’a permis d’en apprendre beaucoup sur la PMA et sur la force et la volonté féminine (en particulier désolée messieurs les Pmecs). Cela m’a été d’une aide très précieuse, même sans que personne ne sache mon histoire, sans faire partie de ces jeux blagues ou discussions. Ce n’est pas le plus important pour moi. Juste de savoir où je mets les pieds et que si j’ai besoin de parler, de conseils ou de soutien je sais que je peux venir demander à l’une de vous. Et ça c’est très précieux, merci.

    Répondre
  10. ciconiatenvapas

    Coucou, Majesté 😉
    J’admire depuis toujours les personnes qui savent faire rire les autres, peut-être parce que je suis très mauvaise dans ce domaine ! Mais malheureusement, derrière l’humour se cache bien souvent une souffrance… c’est le cas de plusieurs blogueuses PMettes d’ailleurs. Alors continue d’être toi-même ! Si ce blog te fait du bien, c’est le principal ! 🙂
    J’espère que tu pourras prochainement convertir ce blog d’infertile en blog de PB 🙂
    Bisous

    Répondre
  11. pivoinespma

    ça ressemble à une vraie déclaration d’amour envers la blogo. Je trouve ça trop chou. C’est vrai tu fais ce que tu peux pour que tout le monde se sente bien et c’est vraiment chou. 🙂 Bisous

    Répondre
  12. marivalou

    Pfiou. Tu as dis tout ce que j’avais envie de dire. Je crois que chacun est libre de lire ou non les articles des autres, de ne pas lire les bonnes nouvelles quand cela peut blesser, de ne pas commenter, de laisser tomber la blogo quand ca va mal, et je crois qu’il faut qu’on se sente libre de tout ca, sans quoi, le concept meme de blog n’a plus de sens.
    Il m’est moi meme arrivée récemment d’être blessée par des paroles suite à un commentaire très maladroit mais qui partait d’une bonne intention. Preuve que finalement, il n’est pas bon de dire tout ce que l’on pense. Cependant, je n’étais pas sur mon blog et mon commentaire était très maladroit j’en conviens, donc voilà. Mais j’ose encore croire que sur son propre blog on puisse faire ce que l’on veut, ou dire plutôt.
    Quant à la blogo, elle nous a tous apporté énormément, je crois. Je suis ravie d’avoir quant à moi découvert ton blog, et j’adore te lire (je te trouve très drôle perso, je crois qu’on a un humour similaire). Longue vie à la Reine ! Pis voilà.
    Je ne sais pas si je suis arrivée à exprimer ce que je voulais dire en fait.

    Répondre
      1. marivalou

        Voila. Tu vois comment je suis ? Je reflechis pas… Punaise, maintenant, je vais pleurer car je suis mal de t’avoir vexée et que tu es malheureuse tout ca parce que je reflechis pas.

        Répondre
    1. julys974

      Hé ho !!! Tu as le droit de dire ce que tu ressens. Même si ça ne plaît pas à tout le monde… Tu t’expliqueras en temps et en heure avec la principale concernée. 😉 Bisous.

      Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Zelda, j’ai cru comprendre que la blogo n’arrivait plus à te soutenir et je me suis sentie coupable, car tu m’as soutenue quand je n’allais pas bien et j’aimerais te rendre la pareille et ça m’attriste de lire que tu ne te sens pas bien.

      Répondre
  13. Biquette

    Je pense que nous sommes très nombreuses à nous reconnaître dans ton témoignage sur le comment du pourquoi de ton arrivée sur la blogo: les galères, le diagnostique mais surtout la solitude, les autres qui tombent enceintes en regardant le slip de leur mec. Et puis bouf! tilt! la découverte de cette communauté qui partage des problèmes du même ordre et se soutient afin de mieux les affronter. Personnellement et malgré mon parcours plutôt facile, la blogo et ses pmettes en or m’ont sauvée plus d’une fois, alors que j’étais au fond du trou avec des idées un chouïa trop noires.

    Après, la pma ne fait de nous ni des saintes ni des robots. Comme d’autres l’ont déjà très justement dit, la blogo est semblable à notre société. Nous sommes toutes différentes, avons plus d’affinités avec certain(e)s mais ce qui nous unit c’est cette solidarité, ce soutien que nous nous apportons les un(e)s aux autres et boréal, ça c’est unique et sacrément précieux!

    Mercis et gros bisous à tous et à toutes!

    Répondre
  14. ILGC

    Tu ne pouvais pas mieux faire comme post de vendredi. La blogo c’est un peu de réconfort au cœur dans ce monde parallèle de l’infertilité.
    Sur tes belles paroles, je te souhaite un bon week end !

    Répondre
  15. Carotte

    Je vais donner mon avis puisque je suis actuellement dans une phase sombre ou je me sens profondément et désespérément seule (article en chantier comme ma tête et mon cœur mais ça arrive).
    Personnellement je me suis censurée, je me suis affranchie, je me suis isolée. Seule car je sais que personne ne m’a incité a le faire, implicitement ou pas. C’est justement parce que vous êtes nombreuses a avoir cette force de caractère de tourner les choses dans le rire (dans la mesure du possible bien sur) que je me suis dit que faire mon calimero ferait tâche et serait inapproprié. Tant face a celles qui attendent, qui se battent, qui ne se plaignent jamais. Oui je me sens nulle de souffrir et de ne pas réussir a appliquer le monty python power « always take the Bright side of Life » et dieu sait si ça a été mon mantra pendant ces 5 dernières années!. J’y arrive pas, je suis désolée de tout mon cœur et ça n’est pas un manque de volonté mais je n’y arrive pas. Et c’est en ça que je me marginalise, parce que j’ai honte de ça. Et que j’ai l’impression d’être anormale, d’être une nullipare de tout. C’est pas vous, c’est MOI. Mon empathie rase les pâquerettes, mon énergie passe a faire a semblant toute la journée et du coup la blogo qui m’a pourtant tant soutenue devient une épreuve parce que je me sens vide de tout. C’est pareil avec les proches, avec mes amis, avec l’homme. Je me ferme et je n’aime pas ça.
    S’affranchir de la blogo ça n’est pas la dénoncer. Ça n’est pas faire un reproche a qui que ce soit, moi je ne l’entends pas du tout comme ça en tout cas. Je crois que ça traduit un mal être profond, un grosse souffrance… Et c’est très dur d’avouer ses faiblesses. J’ai du mal… Et j’ai mal. Mais une chose est sûre et je le dis de tout cœur : vos cartes sont sur mon frigo et réchauffe mon petit cœur gelé, vos douces pensées et vos parcours me donnent du courage. Et j’espère fort même si parfois ça me serre, que je vais trouver de belles nouvelles en ouvrant ma liseuse wp… Car si moi je me renferme elle, elle est toujours ouverte…
    Des bisous la reine et merci pour ce post…

    Répondre
    1. marivalou

      Caroooooootte, mais personne ne t’en veux de t’eloigner de la blogo ! Je trouve au contraire cette réaction très saine. Il faut que tu te retrouves toi. Puis, en plus, je trouve que tu as vachement le droit de faire ton Calimero. Meme de te plaindre des PMettes qui tombent enceintes « comme ca » (je ne vise personne hein a part moi) sur un malentendu. Putain mais oui, t’as tous les droits. Voilà. Et personne ne t’en veux de ne pas commenter les blogs. Je pense souvent à toi. ❤

      Répondre
      1. Carotte

        Oh…. Larmes larmes larmes (grosse emotion positive). Je n’en veux a personne en revanche boreal j’en veux a la vie. De faire des cadeaux et de les reprendre. Mais parfois elle est belle quand les vrais beaux cadeaux arrivent. Ce bonheur tu le merites Mari. Et ce petit mot bah c’est un joli cadeau ❤️ merci merci merci….

        Répondre
    2. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Carotte, tu as tout à fait le droit d’être triste surtout en ce moment, j’espère que tu ne te censures pas trop, on a toutes des moments d’euphories, des moments de doutes et des moments de grande tristesse.
      Tourner les choses en dérision, ce n’est pas nécessairement une force, c’est aussi la faiblesse de ne pas affronter la réalité en face.
      Plein de calins ma Carotte !

      Répondre
      1. Carotte

        Si je me censure mais je me suis marginalisee seule… C’est un cercle vicieux au final. J’essaie d’etre plus tolerante avec moi meme mais comme c’est complique! Merci pour cet adorable message il me touche beaucoup…. ❤️ et meme si je suis un petit sous marin en ce moment, je vous lis et je croise bien fort pour cette ponction qui arrive….!!!! 😘

        Répondre
    3. julys974

      Ma si belle Carotte, bien entendu que tout ça, ça n’est qu’une question de souffrance… Ce mal être isole. Pourtant, quand je dis que personnellement je me sens un peu rabat-joie car pas toujours positive, je continue malgré tout d’exprimer ce que je ressens. Nous sommes venus sur la blogo pour témoigner et, aussi, égoïstement, extérioriser ce qui nous rongeait et qu’on taisait trop souvent derrière notre masque quotidien. J’ai un parti pris qui n’engage que moi: si mes écrits un peu plombants dérangent certaines raisons pour des raisons x ou y que je conçois, alors ces personnes ne me liront pas. Et je le respecte. Maintenant, je crois que s’autocensurer sur le seul espace de libre expression qui nous est donné, c’est non seulement dommage, mais presque dangereux… Le jour où on commence à taire nos ressentis pour ne pas déranger, c’est la porte ouverte à l’effondrement. Je pense à toi ou Pépette en disant ça…
      Il me tarde de te lire, pour le meilleur et pour le pire. ♥ La solidarité consiste à soutenir ceux qu’on aime (oui oui, je t’aime), dans la joie et dans l’adversité. Bisous.

      Répondre
      1. Carotte

        Je crois que c’est une facon de se punir… Et de disparaitre aussi… J’ai conscience que c’est un cercle vicieux et je suis la seule a pouvoir decider d’en sortir…

        Répondre
        1. julys974

          Tu as tout dit… On est seule face à nous mêmes et on a les cartes en mains. C’est bien le plus difficile !! Mais j’ai la conviction que malgré une période sombre plus ou moins longue, tu reviendras. Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Mais tu seras toi. Et toi, qu’est ce que c’est beau !!! Courage ma jolie…

          Répondre
    4. Zapette

      Ma carotte… On t’aime tu sais.
      Et en aucun cas les articles qui sont drôles sont préférés aux autres, on s’intéresse autant aux articles des copines qui ne vont pas bien. C’est ça qui est beau dans la blogo, c’est cette différence de personnalités, de styles, d’expériences, de ressentis, de mots, de genres, que nous aimons. C’est ce partage entre nous qui est beau.

      Répondre
  16. Anne

    Lectrice de l’ombre, je ne commente quasiment jamais, pourtant je lis et j’apprécie. Certes, je ne me sens pas toujours concernée par les délires ou les défis mais dans l’ensemble qu’est ce qu’il me font du bien ces blogs ! le tiens et ceux de beaucoup d’autres (parmi celles qui commentent ci-dessus notamment). C’est souvent une vraie bouffée d’oxygène de faire un tour par chez vous !
    Je ne sais pas si un jour je ressentirai le besoin d’avoir mon propre blog mais si c’est le cas, j’aimerai y avoir de l’humour aussi car ça rend souvent les choses plus faciles…
    Alors merci à toi mais aussi à toutes les autres de continuer à nous soutenir, nous les timides sous-marins …

    Répondre
  17. MadameOurse

    Il est beau ton post ! Et moi non plus je ne comprends pas comment certaines peuvent se sentir exclues alors que de mon niveau je ressens cette si belle solidarité, cette compassion. Des personnes ici m’ont parfois plus surprises par leurs mots que des proches IRL.
    Avant d’arriver ici, j’étais sur la communauté blogo d’auf (au fe*m*n**) et c’était vraiment pas la même chose, y avait toujours des histoires de p*t*sses, le soutien bof. Donc j’en ai été d’autant plus heureuse en découvrant la blogo pma !

    Répondre
  18. MaRas

    J’aime la blogo aussi !
    Et j’aime l’humour !
    Et on en a bien besoin.
    Chacune/chacun a son style et c’est très bien comme ça.
    Apres je pense que celles qui se sont senties exclues, c’est aussi parce que c’est pas forcement la forme pour elles…
    Je ne pense pas qu’il y ait des castes. Apres c’est normal au fil du temps d’être plus proches de certaines mais ça ne veut pas dire qu’on se désintéresse des autres.
    Des bisous !

    Répondre
  19. damelapin

    OMG tous les commentaires 😉 Moi aussi j’aime dédramatiser avec de l’humour, d’ailleurs tout ton post m’a serré le coeur, et aux dernières lignes j’ai un peu ri car ça m’a fait penser à un détournement d’homme politique qu’aiment faire les guignols de l’info (j’aime l’entreprise). Jte fais plein de bisous

    Répondre
  20. Zelda

    La découverte de la blogo PMA a été et restera une vraie bouffée d’oxygène pour moi. Je remercierai jamais assez toutes les filles (et les gars) qui m’ont soutenu par ici, et qui continue de le faire malgré mes articles déprimants et très sombres, je dois bien le reconnaître. Et j’en veux à personne ici de rien du tout d’ailleurs. Je ne rêve que d’une chose, c’est que tout le monde ici arrive à devenir parents, car cette communauté rassemble que des personnes formidables et uniques !

    Je suis en colère contre la vie et contre ces dernières épreuves. Pour ma part le problème ne vient pas de la blogo (car j’ai dit ne pas me sentir à ma place actuellement), mais bien de MOI qui réagit pas comme « avant », et qui me sens de plus en plus isolée. Je n’y arrive plus et me sens nulle dans ma bulle. Et je sais que chez moi, entrer dans un mutisme, c’est m’isoler encore plus. Un vrai cercle vicieux que j’essaie de contrer. et mon article d’hier allait dans ce sens, essayer de renouer avec la blogo…

    Des bisous à toi LaReine et à tous ceux et celles qui passeront par ici où le mot d’ordre est écoute et soutien ❤ ❤

    Répondre
    1. LaGrenouille

      Guerrière Zelda est fatiguée… Et triste…. Mais t’es épreuves ont été et sont difficiles à surmonter, alors c est bien normal de ne pas être joie et bonheur en ce moment…
      J espère juste que cette période va vite prendre fin, pour toi, pour vous et que cette p* de belle histoire se termine enfin bien!
      Bisousbisous

      Répondre
    2. julys974

      J’ai les larmes aux yeux, sans même avoir encore lu ton article… Ma Zelda, tu es épuisée, mais tu n’es pas seule dans ce cas… On est plusieurs et je m’inclus dans ce triste lot. Ne te dévalorise surtout pas et garde à l’esprit que dans la vie, on fait ce qu’on peut, comme on peut, ni plus, ni moins. Ne t’en demande pas trop… Quand je te lis, je ne vois pas une personne nulle, mais une putain de belle guerrière qui perd quelques bouts d’armure après un long combat éprouvant, et qui a besoin de temps. Sois indulgente avec toi ma douce. Et prends le temps de te retrouver. Bisous. ♥♥♥

      Répondre
  21. monpetitoeuf

    Moi quand ça va pas je déserte …. Mais quand je reviens je me mets à jour et j’aime vous lire, te lire; c’et drôle et on voit la Pma autrement !!! et quel soutien c’est vrai … lors de ma FC quand mes taux ne montaient pas bie. vous étiez la .. l’oreille attentive que l’on ne trouve pas toujours ailleurs ou tout du moins qui nous comprends pas aussi bien !!! gros Kisss reine des reines et non pas reine des C 🙂

    Répondre
  22. Mme M

    C’est un très bel article plein d’amour !
    Personnellement je lis la blogo depuis pratiquement 2 ans en sous-marin, mais j’ai créé récemment un blog qui n’ait pas du tout lu ou suivi (ou vraiment rarement) mais franchement ça m’est égal, je l’ai fait seulement dans le but de pouvoir exprimer le trop plein d’émotion que je ressens parfois, c’est presque plus un journal intime de ma pma en faite, j’ai d’ailleurs hésiter a juste le mettre en privé et puis en ce moment ma vie de pmette et assez calme aussi !
    Bref pour moi rien que le fait de vous lire toutes me fait du bien !

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Je lis ton blog de temps en temps, tu devrais le passer sur wordpress pour qu’il apparaissent dans le lecteur.
      L’important, c’est que ton blog t’aide.
      Je t’embrasse dans tes montagnes 🙂

      Répondre
  23. wtf31

    Moi la blogo j’en ai besoin ! Parce que dans la « vraie vie », je suis seule avec mon infertilité : pas d’amie (ou une seule) avec qui en parler, pas de famille pour me soutenir, pas de psy à qui parler, pas de médecin à interroger (gynéco PMA a autre chose à faire, et je le comprend bien). Donc mon blog, vos blogs, ça me sert à tout ça. A rire (beaucoup), à pleurer (trop souvent), à affronter cette épreuve (toujours). A ne pas être seule. Toutes autant que vous êtes, avec vos bons moments comme vos journées sombres, je vous love !

    Répondre
  24. mouchette

    +1 qui sort de son petit sous-marin…
    Un grand merci à toi la Reine pour ce joli post, de nous faire part de ton intimité, de ton ressenti.
    Je crois qu’il est important tant que nous le pouvons, tant que nous avons la force, de pouvoir avoir de l’autodérision, de pouvoir rire dans ce parcours si difficile.
    Il y a un soutien sur la blogo que j’étais bien loin d’imaginer, qui fait un bien fou, car on se sent beaucoup moins seul(e)…
    J’en profite pour te dire que je croise les doigts pour ta fiv3 et bon courage !!
    Mouchette

    Répondre
  25. Mamz'elle Bulle

    Merci pour ce beau post, la Reine. Tu es le premier blog que j’ai suivi en sous-marin (ben oui, quand on met « blog ovaires polykystiques » sur Google, on tombe sur le tien). Ca m’a fait du bien de voir que je n’étais pas seule, qu’on pouvait rire de notre situation tout en souffrant beaucoup intérieurement. Et puis j’ai appris des choses sur cette forme d’infertilité. A partir de ton blog j’en ai découvert d’autres… Et toutes ces lectures sous marines m’ont donné envie à moi aussi de m’exprimer. En plus ça tombait bien, je venais de finir mon petit carnet intime où je notais toutes mes angoisses liées à la pma. Alors grâce à vous toutes je me suis lancée. Pas pour être la plus lue ou commentée ou likée. Mais pour évacuer mes angoisses, raconter mes tribulations comme ce que je le faisais dans mon journal. Rien que ça, coucher par écrit ce qu’on ressent, ça décharge d’un poids monstrueux… Et le petit plus, j’avoue, se sentir soutenue, et comprise par les autres PMettes…ça fait du bien 🙂
    Bises à toi la Reine et bon weekend !

    Répondre
  26. molkette78

    Merci la Reine pour ce chouette article. Bon tout à été dit, alors je dirais merci à toi la Reine, merci à toutes les blogeuses et les liseuses de l’ombre pour le soutien, les rires, les larmes, le réconfort, votre bonté… C’est chouette d’être là ensemble et même si on ne peut pas suivre tout le monde tout le temps, il y aura toujours quelqu’un pour nous ramasser quand on tombe.

    Répondre
  27. artemise

    Pour ma part j’ai été surprise de voir qu’en étant un ovni (car oui parler de l’après PMA sans enfants et ne pas être la Pmette pour qui la roue a tourné au bout de 10 ans de galère, ça fait pas rêver et cette réalité fait bien trop peur …) la blogosphère m’a permit de pouvoir faire entendre ma différence. Même si je dois bien avouer que je me sens parfois très décalée de votre réalité mais c’est ce qui fait la diversité de notre monde et la cruauté qu’est la PMA ! Bises la Reine

    Répondre
  28. Miss infertility

    Il y a déjà eu des tonnes de commentaires, mais je voulais quand même te remercier pour ton joli article.
    Forcément, on ne peut pas se retrouver dans tous les témoignages, tous les défis etc. Et tout lire est impossible. Perso, j’ai en ce moment un peu de mal niveau temps à lire les gros délires, qui me font pourtant bien rire ! Je peux comprendre qu’on puisse se sentir à l’écart, tout simplement si on n’arrive pas à suivre le rythme affolant des articles !! J’essaie de suivre au maximum mais parfois ce n’est pas évident.
    Avoir un blog et rencontrer une blogo, ça aide à ne pas se sentir seule dans sa galère mais ça ne fait pas tout, la « vraie » vie est indispensable à son équilibre en PMA. Peut être qu’exprimer un malaise dans la blogo est tout simplement le reflet d’un malaise bien plus profond?
    Forcément on peut se sentir à part à un moment ou à un autre. J’ai créé mon blog alors que j’étais déjà maman, ce qui est un peu bizarre aussi !!!! Je n’aurais jamais pu le faire pour ma première PMA. Supporter ma souffrance m’était si difficile… je n’aurais pas pu porter en plus celle des autres en plus, je n’étais pas prête. Continue comme tu es, j’aime beaucoup tes articles. Bisous ❤

    Répondre
  29. Little Wife

    Je crois que l’entrée dans la blogo a marqué pour un bon nombre d’entre nous la fin de la solitude, c’est déjà beaucoup. Pour ma part il y a des moments où je m’y sens plus ou moins bien, en fonction souvent de mon état psy à moi. Et la blogo évolue tellement vite, elle fourmille, c’est un tourbillon, on ne peut pas toujours s’y retrouver, s’y identifier. L’essentiel pour moi est de savoir que si j’ai besoin, il me suffit de lever la main, et des pmettes seront là pour moi, comme je serai là pour elles.
    Pleins de bisous.

    Répondre
  30. pennyenpma

    WOKÉ ! 12 000 commentaires plus tard…
    J’ai essayé de lire tout le monde mais c’est l’hallu complète. Ça se passe toujours comme ça ? Bon. Je retiens que Miliette a un stylo rouge et ça me fait bien plaisir parce que j’ai le même (attendez avant de me jeter des pierres oh ! )(on peut tout à fait être cool ET intransigeante). Et aussi qu’on rigole bien par ici. Mais que ça n’empêche pas de sombrer pas très loin. J’ai lu Carotte et je me suis vraiment reconnue (un bisou au passage). Je retiens aussi la problématique de l’auto-censure, ça me concerne pas encore vu que je débarque mais il me semble que quelqu’un parlait du dernier bastion de liberté qu’était la blogo (ou du moins chaque blog) ouais c’est vrai (best argumentaire ever). La tolérance est la clé, dans tous les sens, face à ceux qu’on ne comprend pas et face à ceux qui se plaignent de plus comprendre. C’est si dur en vrai ce qui nous arrive. Bravo les filles (y’a des mecs ? )

    Répondre
  31. Linoa's Diary

    Très bel article !! J’ai souvent eu envie d’écrire sur ma pma, de crier toute cette injustice que tu ressens au fond de moi. Pour moi la colère a dû se tasser, j’ai créé mon blog cet été. Bien sûr il y a des articles sur la pma, mais je ne voulais pas écrire que sur ce thème et je voulais aussi partager d’autres choses. Peut-être pour sortir de cette pma d’ailleurs. Je lis tes articles, même si je commente rarement. Et comme tu le dis si bien ça fait du bien de lire tous ces blogs. Je ne cherche pas de réconfort aujourd’hui, mon parcours suis son cours côté adoption, mais quoi qu’il en soit, partager nos parcours c’est HYPER important pour toutes celles qui arrivent et qui se posent tant de questions qu’on s’est aussi posé quand on a commencé.
    Merci pour tous ces mots qui réchauffent le coeur !! Et non nous ne sommes pas toutes seules.

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s