Les twittos médicaux

L’autre jour, j’ai lu un article sur 20 Minutes  qui parlait de l’utilisation que les médecins ont de Twitter.

En gros, ils envoient des bouteilles à la mer quand ils ont une question et attendent les réponses de la communauté, c’est très rassurant de savoir que n’importe quel abruti qui n’a jamais fait ne serait-ce qu’une année de médecine peut donner son avis sur votre pustule sur la fesse gauche (et oui, ils ajoutent des photos pour que ce soit plus parlant).

En même temps, c’est vrai que Twitter est une plateforme d’échanges qui permet de confronter son avis en direct avec des confères et que ça doit permettre de gagner pas mal de temps au lieu de se gratter la tête tout seul dans son coin.

teamwork

C’est un peu leur wordpress à eux, ils se posent des questions et la communauté leur répond.

Je me demande toujours ce qui se passe dans la têtes des médecins. Il y a ce blog de médecin Alors voilà que j’aime bien lire de temps en temps, qui donne des clés sur leur ressenti, mais il ne travaille pas en PMA. L’auteur a une très belle plume et voit souvent très juste sur la nature humaine.

Je continue à me demander ce que pense un médecin de PMA quand il est face à nous.
On arrive quand même avec nos problèmes physiques (pas toujours très identifiés) et surtout un énorme bagage émotionnel, il savent qu’on peut fondre en larmes à chaque instant.
Et, le médecin va, de fait, rentrer un peu dans notre intimité, et personnellement, je n’aurais pas du tout envie de rentrer dans l’intimité de collègues ou de clients (too much information comme on dit). Comment font-ils pour gérer tout ça et rentrer sereins chez eux le soir ?

Alors, je me fais peut-être des illusions (ce ne serait pas la première fois), mais j’ai vraiment l’impression qu’ils ont envie qu’on réussissent et qu’on arrive à avoir notre nain braillard, qu’ils se sentent impliqués dans le résultat au delà de leur succès personnel.
Quand j’ai annoncé mon enpositif à ma gynéco, elle m’a répondu par un énorme smiley qui m’a fait chaud au cœur. Du coup, j’imagine que nos échecs les touchent aussi, au moins un petit peu.

ragondins

Vous pensez qu’il existe un blog de médecin de PMA ?
J’avais cherché une fois sur google et je n’avais rien trouvé, mais si ça existe, j’aimerais vraiment le lire et pouvoir enfin être la petite souris dans leur tête.

Sur ces belles paroles, je vous souhaite un Happy Friday ! ❤

 

Publicités

37 réflexions au sujet de « Les twittos médicaux »

  1. marivalou

    Je pense qu’ils sont très heureux pour nous quand on y arrive oui. Comme je suis très heureuse pour les personnes pour lesquelles je bosse quand j’ai un resultat positif.
    Quant au blog de médecin de PMA, sérieux, je me demande parfois quand ma doc a une vie Perso alors le temps d’écrire un blog… Je ne crois pas 😉 et c’est qqun qui travaille bcp qui t’écris la (tout comme toi d’ailleurs, d’après ce que j’en sais).

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      J’ai tendance à penser que quand on veut vraiment trouver le temps, on le trouve toujours, c’est surtout une question de priorités, si on passe du temps sur un blog, on passe peut-être moins de temps devant la télé (quoi que…).
      Si les médecins de PMA voulaient, il pourraient 🙂
      Après je peux comprendre qu’ils aient envie de passer à autre chose le soir, c’est comme si on faisait un blog sur notre boulot, quelle angoisse !

      Répondre
      1. marivalou

        Bah, non, dans mon métier, plein de gens font des blogs… par contre, je connais pas de blog sur le coté marrant du métier, faudrait ptet que je me lance. Bon bref, tout ça pour dire que certains médecins ont des blogs, mais qu’en tant que médecin de PMA, s’ils faisaient un blog où ils diraient ce qu’ils font, ils grilleraient très vite leur identité. Donc peut-être que sous un blog médical assez généraliste se cache en fait un médecin PMA en puissance ?

        Répondre
  2. alicebvmcd

    Je crois qu’ils sont contents aussi… Ma gynéco, qui n’est pas trop du genre « sentimental », avait l’air toute émue quand je lui ai annoncé mon taux positif, et super contente également quand on lui a annoncé qu’il y avait une activité cardiaque…
    Ils sont obligés de se « blinder » un peu rapport aux difficultés que nous rencontrons mais sont sincèrement heureux pour nous quand ça marche… Je ne sais pas s’ils ont des blogs eprso mais des espaces d’échange, oui sûrement ! (il existe des réseaux sociaux spéciaux pour eux)

    Répondre
          1. alicebvmcd

            ca dépend justement ce qu’ils se racontent… si c’est pour savoir quelle technique est la mieux adaptée à tel ou tel cas en fonction des connaissances médicales de chaque médecin, c’est plus des « colloques d’experts »
            mais c’est vrai que comme il s’agit de réseaux fermés, on ne sait pas ce qu’ils se disent 😉

            Répondre
  3. Moineau

    J’ai parcouru des tas de blogs de médecins, mais le plus souvent c’était des généralistes (suis partie de chez Jaddo http://www.jaddo.fr/ et de lien en lien, j’en ai découvert tout plein). Peut-être que ceux qui font de la PMA craignent plus d’être identifiés (ça court moins les rues), et donc de mettre en danger l’anonymat de leurs patients ? Ou bien ils n’aiment pas écrire ? sont plus timides ?

    Répondre
  4. Lili

    Quand j’ai emménager dans ma ville actuelle, j’ai été consulté un gynécologue pour qu’il me renouvelle ma pillule sur les conseils de la pharmacie qui est à côté de chez moi. Chose que le pharmacien avait omis de me dire c’est que ce gynécologue était un spécialiste en fertilité (j’avais bien dit au pharmacien que c’était pour le renouvellement de ma pillule) et je me souviens que ce médecin avait dans son bureau pleins de photos de bébés qui étaient nés grâce à lui. Bon Ok ça faisait un peu exposition de son butin mais je trouve que c’est valorisant et ça donne de l’espoir aux couples qui ont des soucis de procréation. J’ai changé de gynécologue pour une femme car ce monsieur n’était pas très sympa et m’avait mise mal à l’aise.

    Répondre
  5. mllekarmeliet

    Bon, là, non, je ne peux pas rester silencieuse.
    Figure toi que j’ai passé ma thèse il y a maintenant une quinzaine de jours, et que mon sujet était justement les médecins qui utilisent twitter et autres réseaux sociaux, genre les blogs par exemple. (Bon j’espère ne pas trop grillé mon identité parce que, pour le coup, ça serait extrêmement facile de me retrouver mais bon, pour ce que j’écris sur mon blog! :))

    Tout ça pour dire que l’article de 20 minutes est surement un peu réducteur. Effectivement, les médecins partagent leurs questions face à certains problèmes médicaux, après, faut quand même savoir qu’ils prennent en compte QUI leur répond. Et souvent, ce sont des médecins (parfois qu’ils connaissent même « en vrai », parce qu’ils sont beaucoup à s’être rencontré), en tout cas, ce sont des gens avec qui ils communiquent régulièrement, et ya peu de réponses de « pas médecin ». Et très souvent, quand ils prennent une photo,il le disent aux patients: « c’est pour montrer à mes collègues, pour avoir leur avis »

    Et surtout, surtout, ce n’est qu’une toute petite partie de l’utilisation de Twitter par les médecins, car il y en a pleins d’autres. Partager leurs difficultés (purement médicales, mais aussi dans la pratique en général), décompresser, avoir des contacts pour se sentir moins seul au quotidien, et parler d’autres choses que de la médecine.

    Bref, je vais pas m’étaler, car pour avoir passer 2 ans sur le sujet, il y a beaucoup à dire. Mais en tout cas, sache que tout ça se fait dans le respect des patients.

    Pour ce qui est des blogs, il y a beaucoup de blogs de généralistes, et assez peu de spécialistes. (pourquoi ? c’est une bonne question!) Je ne connais pas de blog de médecin PMA. Mais, en dehors du blog de Jaddo,dont Moineau parle plus haut; il y a aussi le blog de Borée http://boree.eu/, c’est aussi un généraliste, il ne parle pas de PMA, mais il adore la gynécologie, et il y a plusieurs articles intéressants, notamment sur le respect de la femme, la pudeur ect…

    J’espère ne pas avoir été trop bordélique dans ma réponse, je n’ai pas vraiment le temps de relire.

    Bises 🙂

    Répondre
    1. Gabrielle

      Hypothèse pour le manque de blogs du côté des spécialistes : les histoires à raconter seraient quand même moins variées que les généralistes et puis ils sont peut être plus dans la « technique » que dans l’accompagnement global ….?
      En tout cas même en tant que biologiste médical (pas en pma) je suis parfois touchée par les résultats des patients … leur évolution … donc Queen je suis sûre que toute l’équipe qui nous suis se sent impliquée 🙂

      Répondre
    2. La reine de la PMA Auteur de l’article

      J’ai lu le blog de Boree, c’est dommage qu’il ait arrêté, j’aimais bien son style.
      je me doute bien que les médecins ne prennent pas toutes les réponses en compte, mais c’est quand même flippant de se dire qu’ils publient une photo de nous sur le web qui peut être reprise pas n’importe qui même si nous ne sommes pas identifiables…

      Répondre
  6. marredattendre

    Pour l’aspect implication émotionnelle, c’est marrant, parce que j’ai lu récemment un portrait du Professeur Olivennes, où il expliquait qu’il aidait les femmes à concevoir en PMA mais avait abandonné la partie obstétrique parce que c’était trop d’implication de suivre le bébé de la conception jusqu’à la naissance. Donc il ne suit plus les patientes une fois qu’elles sont enceintes. Mon gynéco pma est aussi obstétricien et c’est vrai que c’est une sacrée aventure. On voit qu’il a su se blinder (normal et indispensable) mais qu’il est quand même impliqué émotionnellement…

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Je n’avais pas pensé au suivi de la grossesse qui pouvait les déstabiliser.
      Je voulais justement que ma gynéco de PMA suive ma grossesse, ça me semblait aller dans la continuité du parcours, mais la maternité où je suis inscrite reprend le suivi à partir du 5ème mois et j’étais hyper déçue d’apprendre qu’elle ne me suivrait pas jusqu’au bout.

      Répondre
  7. Miss infertility

    Les bons médecins sont ceux qui s’investissent, et donc forcément ils sont contents quand ça marche ! Le mien avait été vraiment déçu une fois après un échec, ça m’avait marquée. La règlementation autour du médical est très stricte il me semble sur internet, d’où le peu de blogs. Et comme le dit Marivalou, beaucoup bossent énormément. Quand le mien a du temps libre, il écrit des articles et analyse ses stats sur 30 ans de pratique. Toujours d’autres projets en cours.
    En France la publicité est interdite pour les médecins et faire un blog est une forme de pub (comme le font les cliniques à l’étranger d’ailleurs). Bon WE !

    Répondre
  8. grumpyanddesesperate

    je bosse en psychiatrie (si, y’a un petit lien, vous allez voir !), et au debut de ma carriere, je me laissais bouffer par les histoires de mes patients… Au final, tu te blindes, et ca te touche plus tant que ca… et puis y’a une normalisation enorme aussi des histoires des patients, les histoires qui me semblaient affreuses au depart me semblent normales maintenant…
    J’imagine que d’etre gyneco en PMA, c’est la meme chose… l’infertilite devient banale, la detresse des couples aussi… et ils arrivent a laisser ca au bureau, meme si y’a forcement des histoires qui continuent de les remuer un peu… Mais, comme dans tout metier, y’a la fierte du travail accompli, et dans leur cas, c’est des bebes joufflus !

    Répondre
  9. madamepoupounette

    Je rebondis sur ce post !
    Je pense qu’ils se sentent concernés (sans faire de généralité !)
    En tout cas, avec ma petite expérience de médecin, je peux te dire qu’on est forcément touché par des histoires, des patients… Après, il faut bien se rendre compte que dans une journée, on voir 25, 30, 40 patients, avec chacun une histoire personnelle différente mais douloureuse pour lui. Et on ne peut pas se permettre de se laisser bouffer par tout ça.
    Je ramène encore beaucoup de choses à la maison, je repense le soir à certains patients, ça me sert le coeur, mais j’ai droit aussi de pouvoir fermer la porte de mon bureau et de penser à MA vie, à mon chéri et à mes problèmes de fertilité.
    Parce qu’on peut être médecin, s’occuper des patients en face, compatir… et vivre en même temps quelque chose de douloureux soi même.
    Et pour les blogs ou les réseaux, heureusement que je peux décompresser et parler seulement entre confrères, sans avoir peur d’être jugé par les patients. Parce que ça marche dans les deux sens !

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Je trouve que la relation qui s’instaure avec un médecin (et l’équipe au sens plus large) de PMA est particulière car ils nous suivent sur la durée, ça fait 2 ans que je suis suivie dans le même centre, tout le monde nous connait et ma gynéco m’a dit que toute l’équipe avait demandé des nouvelles pour savoir le résultat de notre dernière FIV. Je ne pense pas qu’on les empêche d’avoir uen vie « normale » le soir, mais je pense quand même que nos échecs les touchent.
      Pour le jugement, je pense que les médecins ne se gênent pas pour nous juger et je trouve ça normal qu’on les juge en retour, pas sur la technique, mais sur la partie humaine, il y’ a quand même de gros cons qui traînent 🙂

      Répondre
  10. pmavie

    Ton article m’a occupé longuement puisque je suis allée lire le blog de médecin dont tu parles. Et je l’ai lu. C’est bien écrit et touchant !
    Pour nos gynéco pma, je pense aussi qu’ils se sentent investi d’une mission et que les échecs les touchent (à leur façon). Quand j’ai eu le résultat de ma fiv, j’ai eu deux appels du sage femme me transmettant un message de la part de la gynéco qui me suit et qui disait combien elle était désolée. C’est touchant (mais ça ne change rien à notre tristesse, mais c’est quand même sympa de savoir que les résultats ne sont pas que des feuilles à glisser dans un dossier)

    Des bisous la Reine !

    Répondre
  11. etvouscestpourquand

    Je ne suis pas médecin mais pour travailler avec eux toute la journée je vois combien ils sont contents quand un patient est en rémission, quand après avoir bien galéré ils réussissent à trouver LE traitement qui soulage le patient, il laisse tous les soirs une partie d’eux au cabinet…
    Je pense qu’une partie de leur égo aime savoir qu’ils ont réussi, mais surtout qu’une grosse partie de leur humanité aime savoir qu’ils ont été utiles, qu’ils ont apportés quelque chose dans ce monde, et quoi de plus beau que d’apporter pleins de beaux bébés?!

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      C’est ce que je me dis leur métier a quand même plus de sens que le mien, vendre des produits à des gens qui n’en ont pas besoin, c’est quand même moins valorisant de d’apporter des bébés ou de soigner un cancer…

      Répondre
  12. ptbichon

    Alors perso je peux te dire que je m’investis vachement avec mes patientes. Parfois trop je pense. D’ailleurs en début de mois on a eu une situation compliquée. Je n’en ai pas été bien au point de perturber mon sommeil et mon alimentations (et un peu plus de 15j apres c’est toujours pas top). J’imagine qu’avec le temps je me blinderai un peu plus.., je pense que c’est pareil pour les Gyneco de PMA. D’ailleurs encore tout à l’heure j’ai vu le doc qui me suivait avant le Pr Dédé (ils sont dans le même cabinet), je l’ai croisé en sortant de la consult et il m’a demandé de mes news alors qu’il pourrait s’en fichtre étant donné qu’il a préféré passer la main…
    Sinon pour les tweet médicaux je suis pas adepte de tweet mais j’ai Facebook et je fais parti d’un groupe privé de sage femme. Et on échange quand on a des questions pro. Ça aide bien, surtout quand on a des problèmatiques et qu’on a pas de collègue à porter de voix. Pour autant on respecte l’anonymat de nos patientes.

    Répondre
  13. theyellba

    Hum, je pense qu’ils sont ravis quand ça marche^^ Comme moi quand un de mes patients est guérit de son cancer, ou, j’ai eu des dames en PMA et y’en a une a qui j’ai sauté dans les bras, bien avant mes soucis, tu vois j’étais ultra impliquée!!!! Elle était passé au cabinet, 3ième FIV, et elle a voulu me l’annoncer en live!! Je la croise de temps en temps avec son bébé, et elle m’a même pris en photo avec lui ^^ On avait bien branché, mais mêmes avec les autres maman, j’ai toujours su et je suis fière quand je vois les petits alors que j’ai fait quoi allez 6 piqures! Mon médecin elle n’accepte pas que je pleure, alors j’aime pas… Elle sera plutôt ravie d’être débarrassée de moi je trouve.. Happy week end la famille escargot^^

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s