Les cours de préparation

Non, je ne vais pas vous raconter le détail de mes cours de préparation à l’accouchement, mais je voulais vous parler du concept « même » de cours de préparation.

J’étais un peu sceptique sur les cours de préparation car j’avais l’impression que l’accouchement sous péridurale ne nécessite pas beaucoup de préparation. Je dis ça car je croyais que ces cours étaient uniquement sur l’accouchement en lui même et sur la gestion de la douleur.
Puis je n’avais pas très envie d’aller m’asseoir 7 heures durant avec d’autres PB dont des C1 car j’avais peur de me sentir en décalage et mal à l’aise pour poser des questions. On j’ai donc opté pour une sage femme libérale à domicile rien que pour l’homme et moi, afin de pouvoir choisir les horaires et d’avoir un peu des cours « sur mesure » et surtout 4 cours de 2 heures au lieu de 7 cours d’une heure.
Bref, tout ça pour dire que je n’en attendais pas grand chose de ces cours.

Et ben, j’ai adoré !

J’ai appris plein de choses (bon je suis sûrement très nulle à la base) sur comment vivait Starsky à l’intérieur de moi, sur comment se passait le travail et l’accouchement.
J’ai beaucoup aimé le fait que la sage femme nous montre des photos de salles d’accouchement pour nous expliquer à quoi servait quoi et quel était le rôle de chacun des intervenants, qu’elle nous donne plein de conseils sur la gestion de la douleur, qu’on discute de notre ressenti au moment de l’accouchement, etc…
J’ai trouvé ça très rassurant de se dire qu’il y aura certes beaucoup d’inconnus sur le déroulement de l’accouchement, mais qu’au moins on n’aura pas complètement l’impression de débarquer dans un univers hostile et inconnu.
Parce que je ne sais pas vous, mais je trouve que l’univers hospitalier est assez difficile à aborder quand on n’a pas l’habitude car c’est assez froid, on est perdu, je trouve que c’est assez anxiogène au début.

Ça m’a rappelé l’inquiétude de la première ponction et de l’attente, je m’étais sentie vraiment perdue et inquiète de l’inconnu…
Je me rappelle que ma gynéco, nous avait très bien expliqué le déroulement de la FIV d’un point de vue technique, mais très peu d’un point de vue « pratico-pratique » (et encore, je pense que j’ai eu la chance d’avoir une gynéco très accompagnante et pédagogue par rapport à d’autres médecins).
Ce n’est sûrement pas le rôle des médecins, mais je me dis que j’aurais aimé être plus accompagnée d’un point de vue humain, qu’on me m’explique que j’allais aller au bloc, en quoi consistait la ponction, comment se passait le réveil et les douleurs post-ponction avec peut-être des astuces anti-douleurs, discuter de ce que nous allions ressentir pendant l’attente, voir le matériel qui allait être utilisé par le labo pour la fécondation, etc…

Je serais curieuse d’avoir l’avis de Ptit Bichon sur le rôle que pourraient avoir les sage-femmes dans l’accompagnement de la PMA.
J’ai toujours l’impression que la PMA devrait être plus intégrée dans la gestion générale de la fertilité afin de bénéficier du même accompagnement. Il me semble qu’il s’agit d’un tout, la contraception, les bilans de fertilité plus systématiques, la grossesse, l’accouchement,…

Je ne sais pas ce que vous en pensez ?
Des cours de préparation à la PMA, pourquoi pas ?

Publicités

25 réflexions au sujet de « Les cours de préparation »

  1. MadamePatience

    Je suis entièrement d’accord avec toi ! Un jour j’ai dit à Mr Patient que j’allais proposer ma candidature dans les centres de PMA pour être « accompagnatrice-préparatrice en PMA » , il m’a dit « mais ça existe pas » et bahhhhh justement on va créer le poste !

    Répondre
  2. gambinou

    Ah ah quelle princesse les cours pour toi rien qu’à domicile! Tu peux aussi créer un site participatif de groupage d’ex pmettes pour des cours de préparation à l’accouchement que pour nous!
    Et pour la préparation à la PMA heureusement on a la blogo en attendant ces créations d’accompagnatrices !

    Répondre
  3. tittounett

    Je n’ai pas été fan des cours de prépa mais enceinte de jumeaux avec une césa qui me pendait au nez en fait rien ou presque ne me concernait alors c’est sûrement pour ça.

    Répondre
  4. margoublog

    Contente que tu aies trouvé des cours qui te conviennent. C’est vrai qu’on oublie souvent que le fonctionnement hospitalier peut être déroutant quand on vit dedans. Je m’en rend compte quand puminou me suit l’air complètement perdu alors que je suis tres a l’aise avec les etiquettes, les fonctionnements de service. Une bonne idée la prépa a la PMA.

    Répondre
        1. La reine de la PMA Auteur de l’article

          C’est un des trucs auquel je pense mais où je n’ai pas le temps / courage de faire, je me dis qu’on pourrait mettre en place des témoignages par centre sur les protocoles, l’organisation pratico-pratique et l’accompagnement. L’idée n’étant pas de juger mais de lister ce qui est proposé. Si je tiens debout, j’en parlerai à bamp pour en faire mon projet de congé mat, comme je n’aime pas rien faire autant essayer d’être utile.

          Répondre
  5. miliette

    J’avais eu la chance de voir un reportage tourné dans « mon » centre PMA, du coup j’avais même « vu » la ponction (sauf que la femme n’a pas hurlé comme un putois contrairement à moi).
    Pour la ponte ben… je crois que c’est très différent à chaque fois ! Non ?
    Mais c’est bien de pouvoir visualiser les lieux avant.

    Répondre
  6. damelapin

    L’important, c’est l’humain. La mienne était aussi en individuel. Bien qu’énervante par moment, le prônant la doula et l’accouchement sans péridurale « sinon on risque de ne rien ressentir » – c’est ça oui, n’importe quoi – elle a pu répondre à mes multiples questions. Et surtout, ayant eu peur d’un accouchement prématuré, j’avais commencé les cours dès le raccourcissement de mon col, soit à 5 mois à peine.

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      J’ai pas trop compris le concept de doula et l’accouchement sans péri, je ne vois pas l’intérêt, pour moi c’est comme aller chez le dentiste et dire qu’on ne veut pas d’anesthésie… Après quand on n’a pas le choix…

      Répondre
  7. Moineau

    La préparation est importante même si on prévoit une péridurale… parce qu’il y a des contre-indications à celle-ci ! Lors de ma préparation pour Zozio j’ai rencontré une fille qui avait pensé toute sa première grossesse « de toute façon je prendrai la péri », mais le jour J, elle avait une forte fièvre et l’anesthésiste n’a pas voulu prendre le risque… elle avait TRES mal vécu son accouchement. La préparation, c’est le bien ! Après il faut trouver la formule qui nous convient le mieux, ce qui n’est pas évident quand on ne sait pas trop à quoi vont ressembler les séances.

    Répondre
  8. fivplus4

    Dans mon centre ce sont des SF qui nous reçoivent pour les consultations d’entrante et les échos en alternance avec les internes et malheureusement ça n’apporte pas plus d’humanité (ni d’infos). J’ai l’impression que côtoyer quotidiennement la douleur, la peur et les stress les rende tous plus détachés et brusques tandis qu’il est plus facile d’être doux avec une femme enceinte épanouie.

    Répondre
  9. ptbichon

    Désolée de répondre qu’aujourd’hui mais je bossais hier et avec 3 pontes et surtout les papiers qui vont avec j’ai fini 1h30 plus tard donc j’ai pas eu la foi d’ouvrir WP.
    Je pense qu’effectivement des cours de prepa pour la PMA pourrait être sympa.
    Mais il faudrait que ce soit un peu comme l’accouchement avec des SF dédiées à ça et surtout qui ont le temps.
    J’ai appris il y a peu que certaines SF faisait de la prepa dans le cadre des ITG ce que je trouve pas bête du tout!
    En tout cas tant mieux si ces cours t’ont rassuré et t’ont fait du bien.

    Bisous.

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Il faudrait évidemment les former et leur laisser le temps d’accompagner, mais quand je vois le niveau d’accompagnement des grossesses, je me dis qu’on pourrait le répliquer en PMA.
      Repose toi. Bises

      Répondre
  10. compoteen

    Ayant opté pour l’haptonomie, pour nous aussi la préparation se fait avec la SF et nous, et j’apprécie ces moments rien qu’a nous.
    Je suis bien d’accord avec toi, ton idée d’accompagnement a la PMA est excellente, malheureusement je CROUS que la encore c’est aussi une histoire de budget… Dans min 1er centre, (réputé pour les cas difficiles) il y avait un psy, mais on ne nous l’a pas proposé car étant tout seul il était blindé de rdv et nous avions l’air de vivre les choses très bien donc pas besoin de le charger encore plus….
    Pareil dans le second centre avec l’acupunctrice..

    Il y a un gros effort a faire du coté du corps soignant pour la prise en charge « humaine » en PMA.
    J’en ai discuté avec notre SF et pour elle la cause de cette « indifférence » est pour beaucoup monétaire: pas assez de personnel, de moyen etc… Et puis il faut bien le dire mais les médecins et anesthésistes qui se préoccupent vraiment de ce que l’on ressent sont quand même rare…
    Et puis je me rends compte que cela se passe de la même façon ou presque pour d’autres maladies comme le cancer, la plupart des structures qui s’occupent de l.humain sont des associations..

    Répondre
  11. alicebvmcd

    J’étais archi sceptique aussi pour ma préparation d’autant que la cesa programmée me pend au nez. La veille de mon premier cours j’ai eu envie de tout annuler et finalement comme toi j’ai bien aimé le côté pratico pratique, je me suis sentie à l’aise pour poser plein de questions spécifiques à la césarienne ou les accouchements particuliers j’ai trouve ça top… Ça m’a rassurée et pourtant j’ai fait les cours collectifs de la maternité !! J’ai probablement eu la chance de ne pas tomber sur des filles un peu « lolilol » comme dirait Mme pimpin !
    Pour la préparation PMA (fiv surtout) je plussoie ton idée !!!!
    Bises

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s