Sur mon trône

C’est un peu l’impression que j’ai eu la semaine dernière lors des deux jours de prise de vue, posée sur ma chaise (je ne tiens plus debout plus de 10 minutes) à donner des ordres des directives sur le placement des objets et de la mannequin :
« Faut décaler le bras à gauche  sinon il y a une ombre… comment ça la pose n’est pas confortable ? mais si tu es très bien installée, enfin donne l’impression que c’est super confort, débrouille toi, puis il faudrait décaler un peu le vase du coup, quelqu’un s’en occupe ? »
Même si je suis convaincue qu’aucune des personnes présentes lors du shooting ne lit ce blog, je les remercie de m’avoir supportée car j’avais un peu honte de moi… normalement, je suis assez « hands-on » et je n’hésite pas mettre la main à la pâte, mais là, c’est au dessus de mes forces…

Bref, je me dindifie avec une montée en puissance ces dernières semaines. Et certes, ce n’est pas toujours que joie et épanouissement, mais ce n’est pas l’enfer non plus.
On a gros bide qui se tape un peu partout, on est lourde avec des jambes comme des pierres, des reflux gastriques et autres joyeusetés intestinales, des vapeurs dès qu’il fait plus de 20°, mais on a quand même une place assise garantie dans le métro, la meilleure chaise en réunion, le droit de gruger la queue un peu partout et plein d’attentions de la part des gens qui même s’ils sont souvent curieux et bavards, sont plutôt bien intentionnés.
Alors, je vis peut-être dans une bulle de bisounours, mais je n’ai quasiment jamais eu besoin de demander une place assise dans le métro, les gens se lèvent spontanément et les rares fois où ils ne le font pas j’ai l’impression qu’ils étaient sincèrement plongés dans leur partie de candy crushe tant ils s’empressent de se lever quand je leur demande.
L’autre jour, il y avait la queue devant une boutique pour acheter des chaussures (pas des semelles rouges, des chaussures de pétanque recyclées en chaussures fashion, très confortables et aérées), j’allais partir car trop chaud, pas de chaise, tout ça, tout ça, quand la vendeuse a bondi de l’intérieur pour me faire entrer et m’installer devant tout le monde. J’ai pu repartir avec ma paire avant que la première personne de la queue ne puisse entrer dans al boutique.
Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autre, je ne me rendais pas compte avant de l’attention dont bénéficient les femmes enceintes dans notre société. Avec l’homme on est toujours surpris des gens qui ont un sourire béat en regardant mon ventre.
Il ne me manque plus qu’un trône porté par de fidèles serviteurs, et je serais la Reine pour de vrai !

Pour redescendre sur terre, comme il fait chaud, j’ai décidé de troquer mes bas de contention par des chaussettes parce qu’avec la transpiration, le plastique au niveau de la cuisse me faisait des rougeurs (oui, je suis une petite chose sensible).
Me voilà donc à la pharmacie pour cet achat de dinde fashionista (ça change des soldes chez Zara) et quand vient le moment du choix de la couleur et que la pharmacienne me dit que le « beige doré » ira mieux avec ma carnation que le « beige classique », j’ai eu une vision où je me transformais en Vamps, puis en Deschiens, pour finir en Zezette dans le Père noël est une ordure…
Déjà le matin, mon choix de garde-robe est de plus en plus restreint (alors, quelle drap robe, je vais bien pouvoir enfiler parmi mes trois dont une qui est au sale, hmm, choix cornélien), mais les chaussettes de contention… c’est un niveau au dessus, choisir la couleur, c’est quand même hésiter entre la peste de la choléra…
J’ai donc suivi les conseils de la pharmacienne et je suis partie sur les « beige doré » que je ne met qu’à mon domicile en l’absence de visiteur, car c’est moche, mais ça soulage bien les jambes lourdes.

les-vamps

 

J’ai aussi investi dans des demi-semelles en silicone pour soulager mes talons (ça change des demi-semelles pour soulager l’avant du pied dans les talons, mais c’est le même principe).
Il me semble que c’est  la dernière étape avant l’achat de la chaussure orthopédique et le passage de la dindification à la mémérisation.

Plus que 3 jours officiels (+ une mini-prolongation) avant la quille, être payée à se regarder les orteils dans son canapé, sounds good to me, youpi !

 

Publicités

24 réflexions au sujet de « Sur mon trône »

  1. edbou

    Ben de mon côté les gens ne se précipitent pas pour me laiss er la place dans le métro s et je dois de plus en plus demander… concernant les joyeusetés je suis en arrêt (relatif parce que j’ai l’impression de bosser encore plus qu’au bureau…) toute la semaine pour entorse ligamentaire à la cheville pour cause darrêt des talons !!! C’est pas le comble ???

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Allongée avec les jambes sur des coussins, je les vois !
      Tu ne devais pas assez mettre en avant ton ventre en avant, un vêtement moulant, les mains sur les hanches, normalement tu fais de la peine et les gens ont pitié…

      Répondre
  2. tittounett

    Je te confirme, tu vis chez les bisounours ! Si une chose m’a manqué pendant ma grossesse c’est bien celle-ci : être chouchoutée !!! A part mon mari et quelques exceptions (genre 1 ou 2 copines), franchement je n’ai pas vu la différence grosse/pas grosse et je t’avoue que j’en suis restée hyper frustrée avec cette impression que putain même enceinte tu dois puer l’infertile à 10 km et tu n’arrives même pas à avoir les avantages de toutes ces MILK C1 !!

    Répondre
      1. tittounett

        Mais graaaave !! Ouai mais l’autre elle doit se balader avec son diadème sur la tronche et tout le monde la prend pour Kate, tu paris combien ?

        Répondre
  3. Ilithyie

    Je fais ma PB ? Je pète la forme. Je me demande si je suis vraiment enceinte. Ce sont les collègues qui m’arrêtent. Je n’ai profité d’aucun avantage parce que je me sentais bien.
    Du coup, je renvoie D.aux auto-conservations parce que je veux recommencer ( bon, j’attends d’accoucher pour voir si je maintiens ces propos).
    (sinon, j’ai les SIGVARIS, éclat infini, c’est le top je trouve).

    Répondre
  4. Leeloo

    Aaahhh je suis pas la seule en mode dinde !! Perso je n’hésite plus à demander à passer devant… c’est soi ça, soit le malaise. Vu mon état avancé et la chaleur j’évite les sorties et surtout les transports en commun ! Mais j’ai aussi pas mal de regards compatissants et ça fait plaisir. Courage pour la dernière ligne droite. Ici il reste 10 jours… en pleine canicule ! Youpiii !

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      On va kiffer la canicule, jambes gonflées et bouffées de chaleur à gogo… je suis presque contente d’aller bosser pour profiter de la clim 🙂
      Courage pour la dernière ligne droite !

      Répondre
      1. Leeloo

        Vive la rétention d’eau et les pieds de hobbit ^^ ! So sexy !
        Pas de clim à la maison… mais un ventilo qui tourne non stop, des douches, de l’eau… bref… je kiffe 😉 !

        Répondre
  5. ptbichon

    Et bien tu tombe que sur des gens drôlement gentil toi…

    Tu fais combien de rab avant ton congé du coup?

    Pour les chaussettes moi j’avoue j’y passe aussi quand il comment à faire trop chaud parce que je suis également sensible de la cuissette…

    Gros bisous.

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s