Une poule sur un mur…

Une vraie poule, je vous dis, j’ai pondu 23 ovocytes !

Je n’avais jamais eu une telle récolte… Donc ni moi, ni la sage femme n’a gagné.

Bon, je ne suis pas une padawan de la PMA, donc je sais que soit la qualité va être merdique, soit la plupart de ces ovocytes ne va pas être mature. Je maintiens donc mes ambitions sur 5/6 embryons à J2 ce qui serait déjà très bien. J’espère seulement que ce grand nombre n’aura pas nuit à la qualité des matures.

Pour vous raconter la ponction rapidement, tout s’est bien passé. Je me suis réveillée en grande forme avec le ventre qui me faisait bien mal, mais en pleine forme.

Avant de passer au bloc, j’ai pu mettre Beyonce dans la salle de préparation / réveil, l’infirmière adorait aussi, mais bizarrement quand je suis revenue, il n’y avait plus Beyonce, j’imagine que mes collègues de ponction étaient moins fans (quelle bande de nazes, Beyonce, c’est trop bien !).

Nouveauté, il n’y a plus de chambre, on va et on revient directement dans cette salle de préparation / réveil dédiée au service de PMA et on passe en suite en salle de collation qui correspond à une salle d’attente un peu à l’écart où on peut chasser quelques pokemons. Ce n’est pas plus mal car ça permet de partir plus vite, à midi on était dans le taxi. Par contre, je me dis que ça ne doit pas être facile d’apprendre une mauvaise récolte entre 2 portes sans pouvoir s’isoler sous un drap pour pleurer…

img_5628

Autre nouveauté, on ne connait le nombre d’embryons que le jour du transfert, demain à J2 donc pour nous. J’avoue que maintenant que j’ai un bébé, ça m’est égal surtout qu’avec ma récolte de 23, je me dis qu’il y aura bien un embryon à transférer (douche froide en perspective ?), mais avant d’avoir Starsky je n’aurais pas du tout, du tout, du tout aimé ne pas avoir de nouvelles de mes embryons le lendemain de la ponction.
Vu le nombre d’ovocytes, j’ai eu peur que l’équipe parte sur un TEV pour éviter le risque d’hyperstimulation, je suis donc contente d’avoir un transfert frais à J2 car on n’a jamais réussi à avoir un seul embryon congelable à J5.

Et dernière nouveauté, il n’y a pas d’arrêt, que ce soit le jour de la ponction ou les jours suivants… Alors je suis peut-être une chochotte, mais le jour même je marche comme une petite vieille et à part dormir avec une bouillotte sur le ventre, je ne sers à rien et le lendemain, aujourd’hui donc, c’est pas encore ça non plus… J’ai encore le ventre bien tendu et douloureux. On maltraite encore les femmes pour faire faire des économies à la sécu.

Je suis repartie avec ma pile d’ordonnances pour les prochains jours avec le grand retour de mes capsules molles préférées et en prime des injections de progiron qui coûte tout de même la modique somme de 60€ par semaine non remboursé par la sécu malgré le 100%, j’espère que ça fait des miracles à ce prix là. J’avoue que je n’avais pas vu venir le retour les injections et que ça m’a mis un petit coup au moral.

Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça… Y a-t-il un réel intérêt à ponctionner aussi large avec des ovocytes probablement immatures vu qu’il n’y en avait que 14 à 15 ou plus deux jours avant la ponction ? Est-ce qu’il n’aurait pas fallu privilégier un moins grand nombre de follicules pour assurer la qualité plutôt que la quantité ?
Je n’ai pas vraiment envie de me poser toutes ces questions, plutôt de me laisser porter, mais en même temps, ce retour en PMA est finalement lourd car c’est quand même injuste de subir tout ça pour avoir un bébé quand c’est si facile pour les autres.
Evidemment que ça en vaut la peine et que j’irai au bout des 4 FIV remboursées par la sécu, mais j’avoue que j’ai redécouvert la lourdeur du processus et même si je n’ai pas le stress du résultat car je me considère déjà comblée avec Starsky, c’est lourd tout ça…

En vrai, on en saura plus sur cette ponction demain lors du RDV pour le transfert.

poule

Cot, cot cot

Publicités

49 réflexions au sujet de « Une poule sur un mur… »

  1. Choco_not

    Courage pour l’attente alors ! Et belle récolte !
    J’ai du mal à comprendre qu’ils ne donnent pas d’arrêt, alors certes, l’année dernière j’ai goûté à une FIV normale, càd sans hyperstim, et j’ai très vite été sur pieds, mais au moins 2 ou 3 jours ce n’est pas de trop (mon centre donne une semaine). Quant aux FIV avec hyperstim (même légère) que j’ai vécu, heureusement que j’avais 15j. de repos derrière…

    Répondre
  2. Simone Attend le train

    Quelle récolte! Tu peux quand même attendre J2 sereinement 🍀
    Sinon, je ne m’en remets pas que certains centres ne fassent pas d’arrêt pour une ponction…ça me rend dingue que certains estiment normal qu’une femme aille bosser en souffrant le martyr (surtout quand on voit certains hommes qui sont à l’article de La mort au moindre rhume…)
    Allez, je croise pour un transfert de La gagne ! Bisous

    Répondre
  3. Marieand

    Super récolte, et courage jusqu’à demain … C’est vrai que ce doit être dur de ne pas avoir de nouvelles avant le RDV pour le transfert … 😦
    Et bon courage au boulot, alors ! C’est dur quand même de ne pas mettre d’arrêt, au moins deux jours. C’était une AG ? Je trouve ça étonnant de te laisser repartir au travail direct après …
    Essaie de te reposer chez toi, mais je suppose qu’avec ton génie le soir et le matin ce ne doit pas être facile. 😉

    Répondre
  4. fivplus4

    Je te souhaite tout plein de J2 et peut-être (soyons fois) des j5 à congeler ensuite (à moins qu’ils aient décidé de ne pas les pousser plus?)! 🍀
    Et pour le défaut d’arrêt de travail, c’est vraiment dur d’autant plus qu’un arrêt de 3 jours seulement t’aurais permis de te reposer 5 jours. Il n’y a pas que la ponction à prendre en compte en plus, mais tout le protocole qui fatigue. C’est fou comme les conditions de sont dégradées en seulement 2-3 ans. Lors de mes dernières AG, je n’ai pas eu droit à un lit de retour de la salle de réveil mais à un transat et une heure après j’étais sortie. C’est « un peu » rude.

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Normalement ils les poussent à J5 pour les congeler, mais je ne compte pas trop dessus vu notre historique.
      Oui je trouve que le confort en prend un peu un coup même si j’étais contente de rentrer chez moi.
      Bisous

      Répondre
  5. La chanceuse

    Pas d’arrêt le jour de la ponction??? Ils abusent graAaave!!Toujours lourd les traitements et autres psychotage de fiv même pour un 2e. J’espère que tu en auras qu’une seule à faire. Je croise. Bises

    Répondre
  6. damelapin

    Attendons de voir demain pour la qualité (oui je suis optimiste). Je n’aurai pas aimé du tout non plus l’annonce des embryons le jour du transfert… croisons pour un max tout beaux

    Répondre
  7. tinkieginie

    Si ça peut te rassurer, avec 26 ovocytes ponctionnés lors de ma première ponction, la qualité des restants était bonne (ça m’a été confirmé par 2 gynécos) et du coup, bonne qualité des embryons aussi. Et je crois qu’ils ponctionnent tout d’office, je ne sais pas très bien pourquoi, mais mes scores de ponctions ont toujours été assez élevés aussi.
    Courage en tout cas, repose-toi bien! Bisous.

    Répondre
  8. koalaenpma

    23?!! Waouhhhh! Je te souhaite de beaux embryons, un transfert en douceur et une grossesse de rêve avant d’accueillir un nouveau génie.
    Dans mon centre, c’était un arrêt le jour de la ponction (à demander, rien n’est donné d’office) et docteur Sourire acceptait de faire un arrêt jusqu’au transfert. Je découvrirai tout ça en avril, si ça se trouve il y a du changement ici aussi!

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Parce qu’on a eu un bébé avec des J2 et jamais de j5 corrects…
      Il y a 2 théories sur les embryons qui se développent mieux dans l’utérus et donc un transfert à J2 ou la sélection en labo de ceux qui ont le plus de chance de s’implanter à j5…
      Je pense que les 2 théories se valent mais pour nous les J2 ont donné de meilleurs resultats sinon on n’aurait jamais eu de transfert à j5
      Et par ailleurs je ne pense pas qu’on en aura plein malgré la récolte

      Répondre
  9. unbebeanous

    Pas d’arrêt ? Dis donc, c’est dur dur… moi mes arrêts, je me reposais sans cesse… et comment bosser dans l’attente ? Bon assez râlé, tu as eu une bonne récolte et c’est ce qui est important! On croise très fort pour la suite!

    Répondre
  10. madamepoupounette

    purée ! cette récolte de dingue !
    J’espère qu’il va y en avoir des embryons de qualité à ce tarif 🙂
    Et carrément d’accord pour l’absence d’arrêt… A croire que les personnes qui nous suivent n’ont aucune idée de l’impact physique des procédures qu’elles mettent en place.
    J’attends avec impatience des nouvelles demain

    Répondre
  11. MmeT

    Les médecins se font tellement taper sur les doigts par ma sécu qu’ils cèdent a la pression quitte a oublier leur serment…Laisser une femme repartir au travail dans ces conditions…
    Repose toi bien! 😘

    Répondre
  12. petitloupmusiq

    Mais quelle belle récolte! J’espère qu’ils sont tous beaux.
    Moi aussi ça me sidére qu’on pense qu’une seule journée darret suffise.
    Allez en attente du transfert pour avec des nouvelles de ces beaux embryons !

    Répondre
  13. compoteen

    Dans les 2 centres que l’on a fait ils fonctionnaient comme cela, et pour les arrêts je les demandais de la ponction jusqu’au jour du transfért inclus (et vu mon travail, je n’ai jamais eu de refus) (quand à la douleur des femmes que l’on occulte c’est tout à fait vrai…
    une fois un Anesthésiste m’avait dit: « oh mais apres la ponction vous pouvez repartir travailler 2h apres votre réveil! » Je lui avait demandé à quand remontait sa dernière ponction ovocytaire, Car quand on se fait transpercer les ovaires pour aller ponctionner une vingtaine de follicules, non monsieur nous ne sommes pas en état d’aller travailler 2h apres. Il s’était excusé bêtement en disant qu’il ne parlait que de l’effet de l’anesthésie et pas de la ponction..) perso j’ai toujours marché comme une petite vieille pendant 2 ou 3 jours post ponction..
    bon courage pour te remettre et je croise pour demain 🍀

    Répondre
  14. Florence

    Dans mon centre, il n’y avait que des femmes gynécologues et pas d’arrêt. Eh oui. Sinon, on ne ne nous informait qu’au bout de 5 jours car le centre ne transfère quasiment que des blastos. Repose – toi bien ☺

    Répondre
  15. Adèle

    Coucou ma belle, je réagis sur le grand nombre d’ovocytes ponctionnés et la lourdeur du processus. Je sais que tu es suivie dans le centre qui t’a permis de devenir maman une première fois, donc j’imagine que tu y es attachée. Perso j’ai été suivie dans le public à Montsouris puis à la Muette car je n’ai pas aimé Montsouris et j’avais besoin d’un parcours plus souple et plus personnalisé. Je suis hyper contente de mon choix, mais c’est vrai qu’il faut avoir une bonne mutuelle pour se permettre d’être suivi dans le privé. En tout cas, ça a complètement changé mon rapport à la FIV et surtout m’a permis de concilier sans prise de tête ce parcours avec mon boulot (même si le jour de la ponction et celui du transfert ne sont évidemment pas au choix…). J’imagine que La Muette n’est pas le seul centre à offrir des parcours « facilités », mais je ne peux parler que de ce que je connais. Bref, si jamais tu es intéressée à avoir des infos, n’hésite pas à me demander.

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s