Vous parler d’elle

Vous avez peut-être remarqué, mais je ne parle pas souvent de Starsky ici.

Ce n’est pas qu’elle n’occupe pas 95% de mon cerveau disponible, c’est plutôt que je trouve cet exercice perilleux à plusieurs titres, on peut froisser les pmettes et bien souvent ça vire niais et dégoulinant.

Mais tout ce blog c’était dans l’attente, dans l’espoir de la serrer un jour dans mes bras, donc c’est quand même elle un peu le héro de ce blog, plus que le gonal et l’orgalutran.

Evidemment je la trouve formidable, c’est normal, c’est un génie et je prends de plus en plus de plaisir à la regarder développer sa petite personnalité.

C’est un bébé joyeux, très sociable. Elle fait très rarement des colères, sauf quand il faut partir du parc ou qu’on tente de l’empoisonner avec des morceaux dans sa purée.

Quand elle était toute petite, pour tenter de l’apaiser et je lui chantais (faux) Polnareff, c’est une poupée qui dit non , c’est peut-être pour ça qu’aujourd’hui elle sait très bien dire non, mais ne sait pas dire oui. Ca ne l’empêche pas de s’enthousiasmer pour plein de choses d’un non joyeux et plein d’entrain.

Depuis qu’elle marche, le monde n’est pas assez grand pour elle. Elle veut aller partout, découvrir chaque recoin de l’appartement, du square et du quartier. Elle se sent grande, elle nous imite beaucoup, ce qui nous renvoit à nos travers (merci le mini miroir), elle veut s’habiller seule, mais pour l’instant a plus de succès pour se déshabiller.

C’est un génie de la mode qui a déjà des goûts affirmés en matière de chaussures (les roses).

Quand elle fait un cauchemar (une fois tous les 3 mois car c’est un génie), j’aime la serrer contre moi et la sentir se blottir contre moi pour se rassurer, je me sens vraiment sa maman dans ses moments là. C’est incroyable de savoir que je suis la seule à pouvoir l’apaiser.

Voilà, ça vire niais et dégoulinant. Définitivement pas facile comme exercice.

Bref tout ça pour dire qu’elle est merveilleuse notre Starsky et qu’on ne pouvait pas rêver mieux.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Vous parler d’elle »

  1. compoteen

    L’empoisonnement par morceaux ah ah!! J’adore quand le grumeau tombe sur un morceau,et qu’il me le tend en fronçant les sourcils genre « et oh?! C’est quoi ça??!! »

    Répondre
  2. CM

    Il est super ce post! On a de la chance de les avoir nos petites princesses 🙂
    Je te souhaite que la prochaine fiv se passe mieux, la mienne est repoussée à avril (on doit prendre des compléments alimentaires pendant 3 mois)

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s