J’ai pris le bus

Ça c’est du titre qui envoie, ça sent l’article de fond.

Habitant Paris, étant l’heureuse maman d’un génie, j’ai découvert récemment le bus.
Avant pour moi le bus était synonyme d’attente interminable (il y a des arrêts où ils annoncent sans sourcilier 24 minutes d’attente avant le prochain bus), de petits vieux qui prennent toutes les places assises et globalement c’est pas très rapide pour se déplacer dans Paris. J’ai toujours été une adepte du métro.

Sauf qu’avec une poussette et un bébé dedans, le métro, c’est pas l’idéal vu qu’il y a des tonnes d’escaliers et qu’il n’y a pas d’ascenseur et que quand il y en a un, tu as l’impression que ton  génie va tomber gravement malade rien qu’en respirant l’air dudit ascenseur.
Que la voiture à Paris, c’est compliqué, y a beaucoup de bouchons, jamais de place pour se garer, les ascenseurs des parkings sont systématiquement en panne et que ça coûte un bras et une jambe pour 2h dans un parking qui pue la pisse.
Il reste donc le bus si tu veux faire des trucs et sortir du rayon de 2/3 km autour de chez toi.

Et voilà comment moi, la grande adepte du métro, je me suis retrouvée à prendre le bus et même à y prendre goût.

Pour en revenir au trajet en lui-même, la RATP qui ne fait rien pour t’aider à prendre le métro, ne fait rien non plus pour t’aider à prendre le bus avec ton bébé.
Il existe une rampe d’accès au bus pour les fauteuils roulants et les poussettes à l’arrière des bus et autant te dire que je ne l’ai jamais vu ouverte. Donc au cas où tu es un doute, tu te portes ta poussette avec le gigot. C’est une seule marche, de toute façon ton dos est foutu, tu n’es plus à ça près.
A l’intérieur, c’est plutôt bien fait, il y a 2 emplacements réservés aux fauteuils roulants et aux poussettes. Il est tout de même préciser que s’il y a plus de 2 poussettes, tu es priée de plier ta poussette d’une seule main avec ton enfant sous le bras et un bus qui roule (si tu crois qu’il va attendre que ta poussette soit pliée pour démarrer…).
Sauf que comme je l’ai précisé, la montée se fait par l’arrière (ta poussette ne passe pas par la porte avant à cause d’une barre entre les 2 portes) et la validation de ton titre de transport se fait lui à l’avant. Quand il n’y a pas de monde, pas de souci, tu roules allègrement vers l’avant en manquant de tomber pour valider ton titre de transport, en général tu as 3 bleus en revenant t’installer avec ta poussette à l’arrière, mais au moins tu es en règle.
Sauf que l’autre jour, il y avait la blinde de monde dans le bus et que je ne voyais pas comment remonter à l’avant du bus avec ma poussette pour faire beeper mon pass Navigo à l’avant. Comme j’ai un pass annuel, valable sur toutes les lignes, tous les jours de l’année, je me suis dit que ce n’était pas très grave.
Sauf que c’est forcément le jour où je me suis faite contrôler. Je n’ai pas pensé une seule seconde que ça allait poser problème étant donné que je paye cet abonnement valable tous les jours sur toutes les lignes.
Ben en fait si, aux yeux de la RATP c’est un problème. J’aurais du valider et je devais régler dans l’immédiat une amende. J’ai expliqué au monsieur que je ne voyais pas comment je pouvais accéder à l’avant avec ma poussette vu le monde, ce à quoi il m’a répondu que je pouvais laisser ma poussette à l’arrière le temps d’aller beeper mon pass à l’avant (et laisser mon bébé que j’ai mis 3 ans à l’avoir et que c’est un génie seule à l’arrière hors de ma vue, mais oui bien sûr c’est une excellente idée monsieur).
Bref j’ai payé mes 5 euros (oui tout était minable dans cette histoire même le montant de l’amende), mais j’avoue que j’étais vraiment sur le cul pour rester polie. Super classe la RATP, au top de l’accessibilité.

Je rigole (jaune) mais c’est un vrai problème les déplacements sur Paris avec un bébé. Franchement, y a pas vraiment de solution qui ne soit pas galère et qui ne nécessite pas 6 bras et la force de musclor.
Les VTC n’ont pas de siège auto, la coque qui se clipse sur la poussette que tu peux installer dans n’importe quelle voiture s’arrête à 9 mois et seuls les taxis G7 proposent des siège auto, mais ils te ratent pas  quand tu demandes l’option, enfin elle a le mérite d’exister pour aller prendre un train ou un avion…
(Petite aparté belge, j’avais demandé à une société de taxis à Bruxelles pour avoir un siège auto à la sortie du Thalys, ils m’avaient répondu qu’ils n’en avaient pas mais que ce n’était pas bien grave car leurs taxis étaient assurés pour un bébé transporté sans siege auto…)
Et ne me parlez pas du porte bébé, car 1. ça me casse le dose et 2. y a un moment où il faut bien le poser quelque part le génie.

Du coup j’hésite entre continuer à prendre le bus quitte à emmerder tous les passagers pour valider mon pass ou à re-payer 5€ au prochain contrôle (c’est toujours moins cher qu’un taxi ou que 2h de parking à Paris) ou plus simplement à prendre ma voiture quitte à polluer un peu plus…

Publicités

32 réflexions au sujet de « J’ai pris le bus »

  1. Carotte

    Alors certes pas de pass navigo dans ma ville de province (ni de Metro 😁) Mais il y a une borne de validation a l’avant et à l’arrière. Est-ce que rajouter une borne dans chaque bus serait si onéreux? Pour avoir pris le bus à Paris, je vois très bien de quoi tu parles et sincèrement cette amende c’est clairement du zèle!!!! M’enfin si ca pouvait financer des bornes supplémentaires….
    Quant aux taxis je suis sur le c… Les assurances te rachètent un enfants s’ils cassent le tien? 😡

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      J’ai l’impression qu’il y avait des bornes à l’arrière sur certains bus, mais je ne faisais pas vraiment gaffe avant pour être tout à fait honnête, c’est clair que ce serait la meilleure option.
      Pour les taxis, no comment, le nombre de fois où les VTC ./ taxis avaient l’air surpris de me voir débarquer avec mon siege auto en me disant que d’habitude les gens prenaient leur enfant sur les genoux… Chacun prend ses responsabilités, mais je trouves ça dingue que la loi fasse une exception pour les taxis.

      Répondre
      1. Carotte

        Complètement d’accord avec toi… La sécurité avant tout… Des mamans sur le forum securange ont aussi parlé de ramassage scolaire en mini bus en maternelle sans sièges…

        Répondre
        1. Kaymet

          Ah ben c’est clair que si tu fais une sortie en bus en maternelle, il n’y a pas de siège auto… (testé cette année) mais en même temps, je les vois mal avoir 25 sièges dans le bus, même si clairement, c’est pas non plus un énorme investissement vu qu’à cet âge là tu peux prendre de simples réhausseurs. Bon au moins il y avait des ceintures de sécurité, mais j’ai eu comme l’impression que si je n’avais pas dit aux gosses de les mettre, l’instit aurait un peu zappé…

          Répondre
  2. lafivenrose

    Et la fois où ils ont verbalisé une personne franchement âgée, dans un bus ultra blindé, avec cane et mobilités super réduite…
    Les foules ont protesté (la vieille dame provoquant visiblement plus d’empathie que la jeune femme avec bébé! fichtre!), sans succès
    [comprendre « une poignée de parisiens survoltés a joué les chevaliers blancs / les contrôleurs n’ont même pas pris la peine de leur répondre »]

    Ah… Ces petites tranches de vie parisienne! Vivement ce vendredi pour en reprendre une petite bouffée!
    Pour avoir vécu plusieurs années en région parisienne, je partage totalement ta vision des bus, des métro et des parkings (taxis/VTC jamais fait!)
    Et euh ouais… le coup de laisser le bébé dans la poussette, je ne tenterais pas non plus… Plutôt laisser mon sac à main, quitte à choisir 0_0 ils sont fous dans leur teu-té!

    Répondre
  3. Marieand

    Ah oui c’est bien moche … Et la personne en fauteuil roulant dans la même situation, elle doit valider son pass aussi et/ou se prendre une amende ? Ou il y a un dispositif spécial à la RATP pour ça ?
    Paris me manque de tout mon cœur depuis bientôt 3 ans, mais évidemment, quand je lis ton article, je relativise un petit peu … 😦
    J’espère que vous allez bien à part ça.

    Répondre
  4. Miss inFertility

    Ah oui… je suis encore traumatisee par les transports parisiens qd j y pense.. je faisais uber avec bb en porte bb ou pas de siege auto ou voiture ou à pied… ms j avais des bouffees d angoisse rien qu a imaginer le bus bondé et ton enfant qui hurle…

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      C’est franchement galère, entre les trottoirs trop étroits, ceux en travaux, les vélos qui grillent les feux rouges et tout, t’as l’impression d’être Wonder Woman quand tu es sortie faire 3 courses.

      Répondre
  5. damelapin

    La vache! J’y ai pas pensé au bipage devant (sur ma ligne c’était un double bus avec bipage à l’arrière).
    Mais effectivement, paris n’est pas bien adaptée ni aux bebes ni aux mobilités réduites

    Répondre
  6. maxelie

    Ça ne donne pas envie du tout…. je n’ai fait qu’une fois les transports avec mon grand quand il était tout petit en porte bébé. Mais au quotidien qu’elle galère. ….

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Au quotidien, on reste beaucoup dans notre quartier où on fait tout à pieds, mais parfois on veut faire de nouveaux trucs comme la bay gym ou le zoo, des trucs complètement foufous…

      Répondre
  7. compoteen

    Quelle que soit la ville je pense que rien n’est pensé, ni pour les fauteuils handicapés, personnes à mobilité réduite ou les poussettes…
    ici c’est dans le TER que tu te prends une amende si tu as pas validé ton pass alors que tu paies ton abonnement au mois! (Comme ton pass navigo quoi) pour le bus il y a des bornes au milieu. ( y’a vraiment des gens qui laissent leur enfant tout seul pour aller composter leur pass???! Sont dingues ces contrôleurs..) Et le métro ici connait les mêmes affres que le métro parisien avec des assenceuts toujours en pannes…
    Sinon, à Paris j’ai toujours préféré le bus parce que quand même, c’est plus joli de voir les rues parisiennes mais bon comme tu dis, c’est moins rapide.

    Répondre
    1. chloe

      Je pense qu’ils veulent que les usagers valident leur pass annuel pour avoir des infos sur les déplacements des usagers (origine- destination). Ca leur permet de savoir quelle est la fréquentation de telle ligne à telle ou telle heure. Bref perso, je trouve qu’ils exagerent de verbaliser pour ça et surtout les parents avec des poussettes dans un bus bondé.

      Répondre
  8. La chanceuse

    Ils sont nases!!!!! Faut qu’ils viennent faire un tour à Vienne côté transport en commun je connais pas mieux. Ascenseurs voire plusieurs ascenseurs à chaque station. Pas de portique. Tu n’as pas à valider ton pass annuel. Tu payes ils controlent de temps à autres et puis c’est tout. Plusieurs places réservées pour les poussettes dans les tram bus et métro. Et dans les vieux tram où il y a des marches, le chauffeur descent pour t’aider à monter ou descendre la poussette. Et tu te dis que l’accès aux poussettes qui va de pair avec l’accès aux fauteuils roulants devrait être obligatoire et facilité… Une abération!!

    Répondre
  9. Kahina

    Ces contrôleurs n’ont aucun sens du service public. Ils auraient dû faire en sorte que tu puisses te mettre en règle. Il y a sûrement une sorte de médiateur à la RATP. Ça mérite un signalement.
    Un an que j’ai quitté la région parisienne, je m’en félicite tous les jours 🙂
    Bon courage.

    Répondre
  10. lilidailybe

    oui c’est la galère les transports à Paris avec un bébé … un chauffeur de bus a déjà refusé de me prendre avec ma poussette car il y en avait déjà deux … que je venais de laisser passer alors que j’attendais depuis bien plus longtemps …

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Y a qu’à voir sur leur site, tu sens bien que tu es tout juste tolérée avec ta poussette et que si tu pouvais éviter de les emmerder en voulant te déplacer avec ton gamin ce serait sympa.

      Je te cite le FAQ de leur site, tu sens que le mec qui a écrit ça, c’est jamais levé un matin avec un gamin de 18 mois, une poussette et une envie stupide de vouloir aller au zoo…. Je les met au défi de faire le test avec leurs conditions

      Puis-je emprunter les transports publics avec la poussette de mon enfant ? Sous quelles conditions ?
      Pour rendre service sans gêner les autres voyageurs, il est possible d’emporter les poussettes d’enfants dans le métro, le RER et le funiculaire de Montmartre. Nos agents vous faciliteront le passage des lignes de contrôle dans la mesure où leur mission de vente le permet. Il est bien sûr préférable, pour des raisons de sécurité, de plier votre poussette.
      Les poussettes sont aussi autorisées dans le bus et le tram à toute heure de la journée, mais sous certaines conditions cumulatives :
      deux poussettes dépliées maximum,
      la montée des poussettes s’effectue par la porte avant. (Exceptionnellement, la montée des poussettes peut s’effectuer par la porte arrière, sous réserve de l’accord du conducteur et de la validation du titre de transport).
      dans les bus articulés, l’accès des poussettes peut se faire par la porte centrale,
      les poussettes dépliées doivent obligatoirement stationner sur l’emplacement matérialisé, réservé par priorité aux utilisateurs de fauteuil roulant (U.F.R.), merci de leur céder la place le cas échéant.

      Répondre
  11. Kaymet

    J’aimais beaucoup prendre le bus quand j’habitais à Paris, mais effectivement à condition d’avoir de la marge au niveau timing et d’éviter les heures de pointe, parce que blindé c’est l’horreur (j’ai toujours en tête une virée en bus 26 blindé dans les bouchons de la rue des Pyrénées, le bus qui s’arrête et ouvre les portes, et un gars qui en profite pour arracher son collier à une petite vieille et se barrer – vu le monde impossible à quiconque de réagir…).
    Mais je suis vraiment écœurée de l’attitude des gars de la RATP dans ton cas, c’est du foutage de tronche – vraiment inadmissible!

    Répondre
  12. Marie-Eve

    Hu hu je suis totalement d’accord avec toi, mais pourtant j’ai toujours validé quand même en laissant la poussette et les 2 gloupiotes derrière moi (parce que la poussette double ne se promène pas dans le bus, monde ou pas monde). Tout en sachant pertinemment que c’est idiot je me sentirais trop mal de ne point le faire, l’éducation stricte de mes parents au respect des règles de la société s’est imprimée en lettres de feu.
    Presque 4 ans après, c’est tellement plus simple de prendre le bus 🙂

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Tu m’impressionnes, je n’ose pas perdre de vue Starsky ne serait-ce que les 2 minutes pour valider à l’avant.
      C’est vrai qu’avec l’âge beaucoup de choses deviennent plus faciles, il m’arrive déjà de prendre le bus sans poussette quand je vais chez des gens et que je sais qu’il n’y aura pas beaucoup de marche.
      Bon week-end !

      Répondre
    1. Adena80

      Moi je me suis faite insultée par deux reprises parce que je traversais dans les passages cloutés avec mon bébé êt que j obligeais les gens (1 en voiture et l autre à vélo ) à S arrêter ! Envie d écrire à hidalgo carrément !
      La priorité aux piétons n est clairement pas respectée…

      Répondre
      1. La reine de la PMA Auteur de l’article

        On est d’accord là dessus, honnêtement je n’en peux plus des vélos qui se croient tout permis et manquent d’emboutir ma poussette avec pourtant piéton au vert et parfois même sur les trottoirs…
        Je ne sais pas comment on va apprendre à nos enfants à traverser seuls, va falloir leur expliquer qu’il faut regarder à 360° et que même si le bonhomme est vert et les voitures arrêtées, un vélo peut surgir de nulle part !

        Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s