Genre !

Alors je ne sais pas si c’est parce que Starsky est une fille ou parce que je me reconnais bien dans la « charge mentale » d’Emma partagée par Compoteen, mais je me pose beaucoup de questions sur la question des genres pour son éducation.

J’avais tendance à croire que c’était un peu « un faux problème » les hommes participant de plus en plus aux taches ménagères et à l’éducation des enfants et que les luttes féministes devaient avant tout s’orienter sur les problématiques d’égalité des salaires en passant notamment par un congé paternité obligatoire de la même durée que le congé maternité afin qu’aucun parent ne soit plus ou moins pénalisé par l’arrivée d’un enfant et puisse par la même occasion créer les mêmes liens de qualité avec l’enfant.

Sauf qu’avec l’arrivée de Starsky, je me suis rendue compte qu’on appliquait plus ou moins consciemment beaucoup de stéréotypes que ce soit dans nos comportements que dans les jouets que nous lui proposons.

Comme elle est petite et n’a pas encore l’influence de ses paires (pas de reine des neiges chez nous pour l’instant), j’essaie au maximum de lui proposer des jeux et des lectures « gender neutral » (je crois qu’on dit neutre de genre en français, mais j’ai l’impression de ne jamais l’avoir entendu…) afin de lui laisser libre de choisir qui elle veut être, les activités qui l’intéressent et qu’elle ne se sente pas limiter par le fait qu’elle est une fille. J’ai envie de lui ouvrir au maximum le champs des possibles. Que si le foot est sa passion, elle ne se dise pas que c’est pour les garçons (bon en vrai je rêve de la voir dans un tutu, mais j’essaie très fort de ne pas faire de projection).

Sauf que dans les magasins de jouets, tout est genré dès le plus jeune âge avec par exemple les tut tut bolides (pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont des jouets infernaux qui roulent et chantent à tue-tête des mélodies que les enfants adorent). Tu as d’un côté la princesse le cul posé dans son carrosse et de l’autre le chevalier qui part à l’aventure sur son fidèle destrier…

du coup, tu te rabats sur les animaux et même là, tu as la version bien rose fifille qui est proposée…c’est la version « coquette » car comme chacun sait, on est très coquette à 11 mois !

J’ai pris l’exemple des tut tut bolides, mais il y a ça avec à peu près tous les jouets, le docteur normal et le docteur rose (souvent décliné en vétérinaire avec un chiot trop mignon), les legos normaux et les legos roses avec des princesses et des fleurettes, etc….

Sur les jeux d’imitation, version poupées, dinette and co, la plupart sont très rose et il faut souvent chercher un peu pour trouver des versions neutres, mais j’ai l’impression que des progrès ont été faits car il y a de plus en plus de versions multicolores.

Au delà des couleurs, j’essaie aussi de favoriser des jouets de construction, de « reflexion » même si à cet âge c’est assez limité. On débute seulement les puzzles, les legos et le memory.
Cet article dans Slate résume bien la problématique.

Les jouets «de filles», par ailleurs souvent plus coûteux, suggèrent qu’on attend des filles qu’elles soignent la sphère domestique (jeux d’imitation, de ménage, de dînette), les enfants (poupées en tous genre), ainsi que leur apparence physique (robes de princesses, jeux de maquillage/coiffure, bijoux et autres apparats). Les garçons héritent plutôt des jeux d’aventure, de construction et d’exploration, ainsi que de la tâche de sauver le monde (superhéros, policiers, pompiers). Bref, il ne s’agit pas exactement d’une répartition équitable, les opportunités ludiques offertes étant à la fois plus nombreuses et plus valorisantes pour les garçons.

donc on essaie de proposer tous les types de jeux. Pour l’instant le garage plait autant que la dînette et elle adore les pompiers, mais aussi sa poupée.

Pareil pour les livres, pas de livres de princesse chez nous (sauf un qu’on nous a offert et qu’elle adore… no comment, on ouvre les possibles et on la laisse choisir).
Mais pour les livres, je trouve que c’est moins limité que pour les jouets, il y a vraiment plein de sujets variés pour les imagiers, les thèmes du quotidien, etc… Dans certains livres l’adulte est représenté de manière neutre, on ne sait pas si c’est un homme ou une femme, mais malgré tout, bien souvent, on a encore maman qui fait à manger et qui soigne les bobos…

Mais les jouets et les livres ne sont qu’une partie des projections et des stéréotypes qu’on transmet à nos enfants.

Je me rends compte que sans faire attention, il y a beaucoup de choses que je prends en charge la concernant comme préparer son sac de goûter + change quand on sort, sa valise pour les vacances, l’organisation en l’absence de nounou, booker la babysitter, etc… Je ne dis pas que l’homme ne participe pas car il fait beaucoup de choses par ailleurs donc je ne m’occupe pas, vider et remplir le lave vaisselle, les poubelles et les impôts, c’est pas mon truc. Mais je me demande si elle se rend compte de cela, car elle nous observe très attentivement pour nous imiter c’est certain et elle est souvent couchée quand l’homme entre en action.

Autre exemple plus ou moins conscient, l’homme doit souvent partir tôt pour une journée de déplacement et pour mon organisation du matin, j’installe Starsky à côté de moi dans la salle de bain quand je me maquille (ça me permet d’être sûre qu’elle n’escalade pas la fenêtre pendant que je suis occupée) du coup le rouge à lèvres et le mascara n’ont plus de secret pour elle… Et forcément je culpabilise un peu, même si je sais que ce n’est qu’un jeu d’imitation et qu’un petit garçon ferait pareil. Je me demande parfois si je laisserai un petit garçon faire semblant de se mettre du blush, je pense que oui, mais en suis-je vraiment certaine ? Du coup, prise de culpabilité, je lui refile sa brosse à dent, mais elle préfère clairement le pinceau de blush.

J’ai un peu peur du moment où elle sera confrontée à ses paires avec l’école et où elle regardera les dessins animés, mais chaque chose en son temps.
Et comme je ne suis pas à une contradiction près, Starsky est souvent habillée en fille-fille. J’essaie de limiter un peu le rose et de toujours privilégier le confort, mais c’est trop mignon les petites tenues pour les mini meufs.

Et chez vous, c’est comment ?

Bonne semaine !

 

Publicités

36 réflexions au sujet de « Genre ! »

  1. La Plume

    Plumeau a eu droit à une poupée pour son 2nd Noël mais bon à part les rares fois où il veut la deshabiller c’est clairement pas ce qu’il préfère . Il a plus flashe sur la poussette et il aime faire semblant de transporter mon poupon (qui est devenu le sien) a l’hôpital. Sinon clairement il est plus porté petites voitures qu’il fait dévaler du toboggan. Sinon tu as raison ce sont encore les livrées qui sont le moins genrés. Depuis qu’il est à l’école la pression sociale est plus marqué mais ça ne l’empêche pas d’aimer la reine des neiges

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Après je pense qu’il y a des caractères propres à chaque enfant et des enfants plus calmes ou plus dynamiques que d’autres.
      Dans les livres, c’est un peu triste que Petit Ours Brun, Tchoupi et Bébé Balthazar soient tous des garçons, on aurait la place pour un héroïne féminine.
      Et toi, tu aimes la reine des neiges ?😉

      Répondre
  2. damelapin

    Je t’avouerai que je ne cherche pas forcément à faire attention. Pour moi c’est un garçon, et dans les boutiques il se précipite vers les voitures et les tracteurs. Ça n’empêchera pas de le laisser choisir sa profession et de l’éduquer pour l’égalité des tâches. Même si clairement visée par la charge mentale, c’est l’homme qui l’habille tous les matins (bon je prépare ses habits et le petit dej), qui le met en pyjama le soir pendant que je cuisine. On se reparti les tâches.
    Mais j’ai conscience d’être hors du mouvement et un peu vieux jeu

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Je me demande toujours si les parents de garçons se posent autant de questions que les parents de filles. L’idée pour moi n’est pas d’en faire un garçon mais de ne pas l’enfermer dans un rôle.

      Répondre
      1. damelapin

        Pour moi ça se joue surtout dans l’éducation, sur effectivement l’image qu’on renvoie et qu’on inculque. Pas besoin de mettre des tee shirt roses à son fils pour qu’il apprenne l’égalité des tâches. Á leur âge s’en rendent ils compte, ou est ce une nouvelle mode des parents, comme la dme ou montessori?

        Répondre
      2. Mam'Weena

        Je t’assure, les parents de garçons se posent les mêmes questions (ou presque). Je ne me maquille pas beaucoup, mais je le « laisse jouer » avec à l’occasion … je me faisais la réflexion : qu’est ce qui est le plus dur, élever nos filles en femmes fortes et leur ouvrir les possibilités des garçons, ou élever nos garçons pour en faire des hommes sensible et respectueux de tous …

        Répondre
      3. marivalou

        Effectivement, je me suis posée la question, mais je pense de manière moins marquée que toi. Mon petit mec adore le foot et les voitures (et le ping pong), mais il adore tout autant son polo Rose et faire semblant de faire le ménage. J’essaie de proposer des choses non genrees également. Mais je ne l’ai pas encore mis en tutu. On va attendre.
        Comme toi, Petit bout n’est pas trop influencé par les personnages de tv ou par l’école et j’appréhende un peu cette étape. Il adore seulement pipi (Tchoupi), mais au travers des livres (il n’accroche pas du tout à POB, c’est pas un truc de filles ? 😜).

        Répondre
  3. tittounett

    Les couleurs neutres ou du moins applicables à tous sont dures à trouver. Pour les jouets les garçons ont poupons, poussette, cuisine, balai, pelle etc etc … on va dire que ça donne un juste milieu puisqu’ils ont des jouets dit « de fille » avec des couleurs dites « de mec ». On fait avec ce qu’on trouve de toute façon mais je tiens à ce qu’ils aient impérativement des jouets de ce type même si les poussettes sont bleues.

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Je pense pas non plus qu’il faille supprimer les différences filles-garçons, une fille peut être en rose et être un super chevalier (chevalière ?), tout comme un garçon peut être un super papa poule en bleu, c’est plus le rôle et le type de jeux que la couleur.
      Je trouve ça chouette que tu proposes ça à tes garçons, je pense que je ferai pareil si j’en avais un.

      Répondre
  4. maxelie

    J’ai eu la même réflexion que toi pour mon aîné. J’ai voulu lui acheter une dînette et j’ai galéré avant de trouver une Barbapapa multicolore. Il a eu une poupée, offerte par son papa à ma demande (comme ça pas de réflexion sur la mère qui aurait voulu avoir une fille etc.), des poney à paillettes, et mêmes des barbies récupérées de sa tante. Il avait aussi une amoureuse avec qui il passait son temps et il a fini avec des barettes et chouchou dans les cheveux. Les parents de la fille étaient désolés mais moi je trouvais ça chouette qu’il ne se pose pas la question. Maintenant à 7ans il est forcément dans la phase les filles c’est nul, je ne voudrai jamais me marier etc, mais il a gardé ses jeux « de filles » pour quand il y a des copines ou ses cousines à la maison. Et même que forcément du coup il y joue (Barbie devient une superhéroïne, collaboratrice de Hulk ou autre Spiderman).
    Malgré tout je trouve qu’il est plus facile de faire « des trucs de garçons » avec une fille plutôt que le contraire.
    Et pour en revenir à la charge mentale, ici le papa fait le ménage et va chercher les enfants le soir en attendant que je rentre, donc niveau tâches ménagères c’est bien réparti. En revanche c’est moi qui organise tout, tient les agendas et gère la paperasse, fait les valises etc… Je me suis bien retrouvée dans la BD sur le coup de partir ranger 1 trucs et revenir 2h plus tard en ayant fait 1 lessive, rangé les chambres etc….

    Répondre
  5. Nanou

    Je suis entièrement d’accord, hormis les livres où le champs des possibles est hyper large (et encore, j’exclue les trucs avec les voitures/tracteurs/camions/pompiers), les jouets c’est l’enfer. Du rose pour les filles (trop rose) et du cliché garçons pour nos petits bonhommes. Eh ben moi pour leur 18 mois, ma mère leur offre un poupon. Voilà (et j’en suis trop fan). Et ils ont une poussette (bleu). Et ce we on a joué au foot avec les filles de ma cousine. Donc oui on se pose autant de questions que les mamans de filles, parce que j’ai envie d’en faire des hommes bons, gentils, attentionnés, et qui ne font pas peser la charge mentale sur leurs douces et tendres épouses…

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      C’est clair que pour les garçons, tu as aussi de sacrés clichés. Je cherchais un cadeau pour mon filleul de 6 ans, et il y avait que des trucs de guerre ou super violent… Je m’étais rabattu sur les jeux de société car j’osais pas acheter un jouet violent pour un enfant si jeune.

      Répondre
  6. compoteen

    Ayant la même technique que toi pour pouvoir me maquiller tranquille, le Precieux adore jouer à ce mettre de la poudre et de la crème sur le visage. Il a un poupon, aime passer l’aspirateur (oui enfin être dans nos pattes quoi!) Et monter et démonter ses playmobile et Duplo construction. Qu’on le veuille ou non, le monde est genré: le rose d’un côté et le bleu de l’autre et finalement nous n’y portons que peu d’attention. Par contre c’est dans l’éducation et les phrases et attitudes qu’il peut voir ou entendre que je fais gaffe: exemple entendu chez un couple d’amis dit à leur petit garçon: « tu vas pas pleurer comme une fille??! » ou encore « manges pour être fort comme papa! » (ouais sinon tu vas être faible comme maman??😕) Souvent ces petites phrases sont dites de façon anodine, mais c’est ma lutte à moi 😉 Je veux que mes fils n’aient pas honte de pleurer si ils ont mal ou ont de la peine et si l’un d’eux devient drag queen je pourrais lui piquer ses rouges à lèvres 😃😜 na!!!

    Répondre
    1. Quatre enfants

      J’ai 2 garçons assez stéréotypés dans leurs jeux. Ils leur arrivent de se déguiser en princesses ou de jouer à la poupée avec leur soeurs, mais ils préfèrent de loin les garages et les ballons de foot. Alors à Noël, je leur fais plaisir en leur offrant ce qu’ils aiment vraiment. Mais en revanche, ils débarrassent la table comme leurs soeurs, participent autant qu’elles aux tâches domestiques, sont encouragés à laisser parler leurs émotions … Plus que leurs jeux, c’est la vision que les parents transmettent de l’égalité qui compte. Ma fille va a l’école avec des diadèmes qui brillent et écrit avec un stylo Violetta, mais je ne suis absolument pas inquiete pour elle, elle s’en sortira très bien !

      Répondre
      1. La reine de la PMA Auteur de l’article

        Ce qui est chouette avec plusieurs enfants de sexe et d’âge différents, c’est que tu dois avoir plein de jouets et ils peuvent piocher en fonction de leurs envies.
        Je pense en effet qu’un diadème n’a jamais empêcher de diriger le monde, au contraire, y a qu’à voir Elisabeth! ce qui me fait peur, c’est de l’enfermer dans des stéréotypes, j’ai envie qu’elle se sente libre de tout faire, même ingénieure boutonneuse si ça la chante.

        Répondre
  7. Kaymet

    Chez nous le rose est devenu LA couleur qui prend un peu trop de place à notre goût, mais il parait que ça passe – pourtant je ne porte jamais de rose et suis tout le temps en pantalon, alors que ma fille ne jure que par les jupes et les robes (ce qui est d’ailleurs très bien c’est mignon comme tout, mais le jour où il y a sport à l’école, c’est plus compliqué).
    Côté partage des tâches, même si je fais plus souvent le ménage ou la cuisine, il n’est pas rare qu’elle voie son père passer l’aspirateur ou préparer le repas le week-end, donc je ne me fais pas trop de soucis de ce côté-là (elle y fais d’ailleurs bien attention, avec souvent un « merci maman, d’avoir préparé le repas », ou « merci papa,… » – l’autre jour elle m’a aussi sorti « merci maman d’avoir passé l’aspirateur »; je me suis demandé si vraiment c’était sale au point où elle n’en pouvait plus… 😉 ).
    Par contre ce à quoi j’essaie de faire attention, c’est de ‘genrer’ le moins possible les métiers. L’autre jour elle me demandait si on disait « docteuse », la réponse appropriée n’est pas si évidente en fait.

    Répondre
  8. eofdcjuf

    Bonjour,
    Mon grand fait semblant de se maquiller et pique mes chaussures et mon sac à main (il a 27 mois). Il a eu une poupée qu’il câline une fois tous les 36 du mois, par contre, il adore les voitures/camion de pompier/police etc… Et je ne sais absolument pas d’oú ça lui vient!

    Tant qu’il nettoie quand il fait une salissure et continue de m’aider à remplir le lave vaisselle et étendre le linge, je me dis que ça va le faire 😉

    Je pense qu’il faut faire attention aux paroles aussi, le grand a des chaussons roses, et personne n’a intérêt à lui dire que c’est pour les filles!

    Bonne soirée

    Répondre
  9. margoublog

    Tu assumes le tipi rose????
    Trêve de plaisanteries, ton article est très bien écrit… je partage assez ton avis bien que ce ne soit pas une préoccupation de chaque instant. Si elle veut un ballon reine des
    Neiges ou cars on s’en fiche…

    Répondre
  10. grumpyanddesesperate

    Chez nous, l’homme explique à la sangsue quand je cuisine ou que je fais la vaisselle que c’est pas une tâche réservée à maman, et on lui met des vêtements « de fille » quand ils sont jolis…

    Répondre
  11. cali

    Ici tout à toujours été mixte, il y a mes poupées, poussette, dînette et petite cuisine mais aussi circuit, garage, train, épée. … Les livres c’est un peu de tout et les dvd pareils (il connaît aussi bien cars que la reine des neiges, en ce moment c’est vaiana qui a la côte ). Après il a quasi 6 ans donc forcément l’école à son rôle, les super héros les ninja et surtout les chevaliers ont leurs places privilégiés ! Sport c’est le judo, j’aime que le cours soit mixte, il combat les filles comme les garçons, ya que les tournois qui son séparés. Suis à vrai dire assez contente d’avoir eu un garçon en premier, comme ça les jouets sont plutôt basique. C’est vrai que les jouets premiers âges sont soit rouge/jaune/bleu/vert soit rose/violet/paillettes. C’est dommage

    Répondre
    1. cali

      Et le petiot fait ce qu’il peut faire dans la maison depuis qu’il est tout petit, mettre le linge au sale, débarrasser la table ranger.. je veux que se soit pas des automatismes, garçon ou fille la propreté c’est pareil pour tout le monde !

      Répondre
  12. MadameOurse

    En bonne mère qui hait le rose, les jouets genrés m’agacent prodigieusement ! J’ai détesté la peluche rose (qui chante en plus) qu’on a offert à la Grande Ourse à sa naissance et j’ai toujours pris grand soin à choisir des coloris mixtes pour tous les jouets dans le sens où ce serait aussi plus simple si on avait un garçon ensuite (ce qui est un gros fail comme tu le sais).
    La Grande Ourse a eu un très joli livre pour son 1er anniversaire (https://www.amazon.fr/monde-merveilleux-mes-Pour-gar%C3%A7ons/dp/2215125241/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1494924037&sr=8-2&keywords=le+livre+de+mes+1+an) que mon amie a pris soin d’acheter en bleu, sachant ma détestation du rose. Ben je vois même pas pourquoi il y a 2 couvertures, le contenu du livre bleu me semble parfaitement mixte et je suis ravie d’avoir la version garçon !
    Après je dois avouer que dans la grande gamme d’activités et jouets on ne peut pas tout avoir à la maison, c’est déjà assez foutoir ainsi et du coup il n’y a pas de vrais jeux de garçons à savoir petites voitures etc.
    En livre là par contre je suis clairement multi thème. Comme toi, non aux livres de princesse mais pour le reste je m’en fous que ce soit X joue au foot ou Y fait le ménage, je prends des choses qui m’attirent et qui varient de ce que l’on a déjà !

    Concernant l’habillement, comme je te le disais je trouve que Starsky est loin d’être lookée comme une princesse ou poupée, elle est juste féminine ce qui est normal puisque de toute façon les vêtements mixtes n’existent pas ! Et je trouve qu’elle porte très peu de rose, en tout cas visiblement pas plus que mes Ourses qui ont la malchance d’avoir une mère qui rejette complètement cette couleur (mais on a du violet ça compense hein ?!).

    Répondre
  13. Miss inFertility

    Coucou, alors je ne me pose pas de questions du tout. Je veux que mes filles sachent qu elles sont fortes et libres. Ms dès que les enfants sont en collectivité, on n’a plus bcp de pouvoir dessus… elles jouent avec passion a la poupee etc et n ont jamais montré d interet pour les tracteurs 😉Mon ainee fait de la danse classique, c est sa passion et ça me fait craquer… Moana (Vahiana en francais?) c est top pour le girl power ! Elle a detrone la reine des neiges ici 😉

    Répondre
  14. nimerya

    Niveau jeux, mais aussi vêtements, je trouve que les filles sont mieux loties. Il y a plus de choix et j’ai l’impression qu’il y a moins de réflexion si une fille s’habille en bleue/vert ou joue au ballon ou aux petites voitures.
    Mon fils (3 ans et demi) adore le rose et le violet, joue à la dinette et ses doudous sont des poupons. mais il adore aussi tout ce qui est voitures, trains, camions…
    Il voulait des chaussures roses avec des paillettes, mais la vendeuse n’a jamais voulu lui faire essayer car elles étaient pour fille. J’ai du le sortir du magasin en pleures, alors que pour moi il pouvait les essayer (finalement, dans le magasin d’après a choisi des chaussures de Spiderman avec lumières).
    A la maison il passe l’aspirateur, m’aide avec le linge, met la table….
    Je sais qu’en grandissant les différences vont se marquer mais justement j’aimerais que pour le moment il en soit « epargné »

    Répondre
  15. madamepoupounette

    Comme je me retrouve dans ton article !
    Ici c’est un garçon et on a jamais acheté de jouets ou livres genrés mais pour le reste de la famille ou chez la nounou c’est autre chose
    Après il y a beaucoup d’imitation, il se met au volant de la voiture de son père mais il saute sur l’aspirateur dès que l’un de nous le sort.
    La nounou nous a conseillé de lui donné un poupon ce qu’on a fait et il le promène partout, lui fait faire du vélo, lui donne à manger, le fait marcher… A côté de ça, il est joue au foot sans qu’on lui ait montré l’intérêt de taper dans un ballon. Je ne sais pas de ce qui est genré et de ce qui est inné chez les petits.
    J’espère juste que les années qui viennent lui permettront de se faire sa propre opinion de ses gouts, pas en fonction d’un « genre »

    Répondre
  16. LaGrenouille

    Ici Warrior et warriorette! Du coup les mêmes jeux pour les 2, voitures, duplos, poupées… ils jouent avec tout. Perso je ne suis pas trop girly princesses, j’évite au Max les princesses et paillettes! Warrior aime autant les poupées que sa sœur!
    Côté habillage, un peu de rose qd même, mais souvent pantalon. Mais même en leur donnant les mêmes choses, il y a qd même une différence fille garçon qui se dessine…

    Répondre
  17. julys974

    J’ai récemment suivi une formation sur l’éducation à la sexualité à l’école. On a abordé notamment les stéréotypes et malheureusement, au-delà des fringues ou jouets genrés, les enfants baignent dès le plus jeune âge dans une société remplie de stéréotypes. Dans la littérature jeunesse, une grande majorité d’ouvrages entretient ces stéréotypes. Mais on ne s’en rend pas forcément compte tant ça fait partie de notre culture commune… Quant aux médias et à la pub, c’est consternant l’image qu’il donne de l’homme ou de la femme, notamment dans toutes les émissions débilisantes de télé-réalité. Bref, on a du taf pour faire tomber ces stéréotypes !!

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s