Archives pour la catégorie Uncategorized

(TAG) Ma vie de maman

Merci à Quatre Enfants de m’avoir taguée, c’est toujours marrant ces petits questionnaires. Alors voici mes réponses de pmette devenue MILK et ma vie de maman.

1-Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quels sont leurs prénoms ? Quel âge ont-ils ?

J’ai 25 ans depuis 12 ans, je suis maman d’un génie de 2 ans Starsky et j’ai un deuxième génie en préparation pour mars.

2-Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Pour Starsky, j’étais certaine que c’était une fille et on en a eu la confirmation très vite que c’était bien une fille. En revanche pour Einstein, on ne le sait toujours pas. J’ai passé le 1er trimestre à penser que c’était une fille et maintenant je me dis que ça doit être un garçon. Réponse dans 3 semaines…

 

3-Maman au foyer ou maman au travail?

J’ai été maman au travail pendant 2 ans et à l’insu de mon plein gré je suis maman au foyer depuis quelques mois sans pour autant me sentir maman au foyer car j’ai gardé ma nounou à plein temps.
Je me sens plus en transition en ce moment car pas vraiment embauchable de par mon état de dinde, mais j’ai clairement envie et besoin de reprendre le boulot, c’est nécessaire à mon équilibre de ne pas avoir que mes enfants, j’ai besoin de me sentir active et utile hors du foyer (et accessoirement on a besoin de mon salaire).
Je compte reprendre le travail quelques mois après la naissance d’Einstein.
En attendant, je profite au maximum de cette parenthèse qui m’est offerte pour passer du temps avec Starsky et faire tout ce que je voulais faire avec elle et que je n’avais pas le temps de faire en travaillant. On fait tout plein d’activités et j’avoue que même si c’est fatiguant, j’apprécie beaucoup ces moments. Je profite plus d’elle maintenant qu’elle a 2 ans que lors de mon congé maternité, je ne suis vraiment pas la plus grande fan des tous petits bébés.

4-As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à tes enfants qui ne te quitte jamais ?

Non, je ne suis pas très attachée aux objets, beaucoup plus aux souvenirs. Pas d’objet, mais des tonnes de photos de ma merveille que je ne me lasse pas de regarder.

 

5-As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus ?

Je touche du bois, mais Starsky n’a jamais eu de maladie ou de blessure sérieuse pour le moment. Donc je continue à croiser les doigts pour que ça continue comme ça.
A sa naissance la maternité nous avait demandé de la réveiller toutes les 3 heures pour lui donner à manger et clairement ça ne lui convenait pas. Je sentais que ça ne lui convenait pas mais je n’ai pas osé changer ce rythme avant d’avoir l’aval de l’infirmière de la PMI. Depuis j’essaie de suivre mon instinct. Je fais probablement des erreurs, mais je fais toujours ce qui me semble le mieux pour elle.

 

6- Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Mes deux grossesses sont des grossesses PMA (ah oui, c’est pour ça que le blog s’appelle la reine de la PMA…) donc pas de test de grossesse mais des dosages beta HCG.
Je n’ai fait qu’un seul test de grossesse de ma vie avant la PMA car j’avais un « retard de règles », elles ne sont jamais revenues d’où la PMA.
Je ne garde pas de très bons souvenirs de mes débuts de grossesses pour des raisons différentes, mais du coup je ne sacralise pas du tout la grossesse. J’irai même jusqu’à dire que je n’aime pas être enceinte, c’est trop associé à la PMA pour moi. En revanche j’adore être maman. J’avais peur que la PMA abîme mes grossesses et aussi la relation avec ma fille, mais heureusement ce ne fut pas la cas. Je me suis vraiment sentie devenir maman au moment du retour à la maison et de la sortie de la médicalisation de la reproduction.

7- As-tu du mal à te séparer des affaires de tes enfants ?

Oui et non. Aucun problème sur tout ce qui est puériculture et certains vêtements, mais j’ai un attachement particulier pour certains vêtements ou peluches et je sais que je les garderai longtemps…
8- Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait ?
Non, j’ai de moins en moins d’envies d’acheter. J’ai beaucoup plus des achats raisonnés qui répondent à mes besoins qu’avant.
J’ai beaucoup plus des envies de vacances, d’escapades ou de moments de qualité en famille.

9- On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagi différemment pour ton deuxième enfant ?

Alors c’est vrai que pour ma première qui était tant attaendu (trois ans tout de même), j’avais du mal à acheter d’occasion, je voulais et je veux toujours lui offrir le meilleur. Avec l’expérience, je me suis rendue compte que le meilleur pouvait être d’occasion. Il m’arrive de plus en plus souvent d’acheter des vêtements de marque que je trouves trop chers neufs  d’occasion même si j’avoue que Starsky est pourrie gâtée par ses grands-parents et ne manque de rien.
Pour l’arrivée d’Einstein, je n’ai pas prévu beaucoup d’achats. Pour la puericulture, on est équipé et pour les vêtements, j’attends de savoir si c’est une fille ou un garçon pour compléter sa garde robe, mais j’ai gardé précieusement tous les vêtements de Starsky.
10- Un fait marquant depuis la naissance de tes enfants à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins …
Rien en particulier 

11- As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman ?

Oui, surtout au tout début, j’ai trouvé ça difficile de se retrouver seule face à un nourrisson hurlant avec des couches débordantes avec l’impression de ne rien faire comme il faut. Surtout que j’avais eu le temps d’idéaliser le bébé parfait pendant mes années de PMA.
Maintenant ça va mieux, même beaucoup mieux. Après il faut dire qu’on a le modèle bébé pour parents débutants qui est plutôt facile à vivre et que j’ai mis en place une organisation qui me permet de ne pas être seule en permanence face à ma merveille. J’appréhende un peu l’arrivée du second qui va chambouler notre rythme, mais je sais que j’ai plus confiance en ma capacité à être maman et que je n’essaierai pas de faire la warrior qui gère tout et que je saurais demander de l’aide si j’en ressens le besoin.

12 – Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a-t-il changé depuis ?

Je voulais deux enfants. La PMA m’a fait revoir mes ambitions à la baisse, réussir à avoir un enfant me paraissait déjà un miracle et je me sens très chanceuse de pouvoir bientôt en avoir deux. Je ne me mettais pas la pression après la naissance de Starsky, on ne retournerai en PMA seulement si on s’en sentait la force.
Je sais qu’il n’y aura pas de petit troisième de par mon âge et l’envie de fermer définitivement le livre de la PMA.

 

Voilà pour ce TAG Ma vie de maman, j’espère ne pas vous avoir ennuyé à raconter ma vie et n’avoir froissé aucune pmette.

Je nomine à mon tour Miss Kangourou et Margou histoire d’avoir de leurs nouvelles.

Publicités

Avez-vous lu cette tribune ?

Une tribune dans le Monde d’aujourd’hui

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/30/nous-medecins-et-chercheurs-mettons-en-garde-contre-la-fondation-jerome-lejeune_5102969_3232.html

Reprise en partie sur 20 minutes pour les non-abonnés

http://www.20minutes.fr/sante/2040723-20170330-fondation-jerome-lejeune-viseur-146-scientifiques-accusent-bloquer-recherches-embryons

Quarante recours en cours, ils ont vraiment que ça à faire ?
Empêcher la recherche.
Obliger des couples à faire des FIV dans le vide.
Faire creuser le trou de la sécu.
Utiliser le budget de l’Agence de Biomedecine pour gérer ces recours au lieu de faire des campagnes d’information.
Un sujet totalement absent de la campagne présidentielle….
😦

C’est à la fois un coup de colère et le signe d’une inquiétude croissante. Dans un texte publié par Le Monde, 146 médecins et chercheurs dans le domaine des sciences de la vie mettent en cause l’action de la Fondation Jérôme-Lejeune, en particulier les procédures judiciaires lancées contre des autorisations de recherche sur l’embryon, et demandent aux pouvoirs publics de « reconsidérer » leur reconnaissance d’utilité publique, attribuée lors de sa création en 1996.

A ce jour, quarante recours ont été déposés contre des autorisations délivrées par l’Agence de la biomédecine, l’autorité publique compétente, soit contre la quasi-totalité des projets dans ce domaine. « C’est un handicap majeur pour la recherche française, affirme le biologiste Pierre Jouannet, l’un des initiateurs du texte, pionnier de la procréation médicalement assistée. Certains chercheurs renoncent à déposer des projets et vont à l’étranger. » Parmi les signataires figurent une trentaine d’académiciens et de professeurs au Collège de France, et plusieurs présidents de sociétés savantes.

Canard

Starsky est l’heureuse propriétaire d’une bouée flamand rose qui fait sa joie et la jalousie des bébés médiocres à la plage.
Starsky ayant ré-inventé la classification des animaux, elle a renommé cette bouée Canard.

Il est malheureusement arrivé un grand malheur à Canard qui a été percé lors de nos dernières vacances. Afin de ne pas traumatiser notre progéniture par la perte de son compagnon de piscine, nous lui avons annoncé que Canard avait tellement aimé la plage qu’il avait prolongé de quelques jours, voire de quelques semaines.

Me voici donc dans les méandres de Aliexpress à la recherche d’un nouveau flamand rose et voici les quelques perles trouvées au détour de mes recherches sur le thème « pool float ».

TGIF sur mon aubergine dans le jardin devant le parking !

Et hop une perle / ballon bien placé et c’est un Apollon qui se révèle dans la coquille

Et si on le retourne, ça fait parasol (très bon produit qui sera vite rentabilisé, je recommande)

Un vague photoshop fail…ou bien mademoiselle est très forte en gainage…

Avec ma bouée ananas, ça sent tout de suite l’été, j’en oublierai presque ma doudoune, amenez moi un mojito

On n’est pas trop bien entre copines dans le jacuzzi avec nos bouées et nos verres vides ?

Je me sens sexy sur ma pizza

Et celui là c’est pour une personne qui se reconnaitra si elle lit mon blog et si elle le lit pas, c’est une mauvaise copine, donc c’est pas vraiment une vraie copine.

Oui, oui, c’est bien un grand toucan de 240 cm, en voici la preuve (enfin les mensurations du jeune homme ne sont pas précisées)

 

Aller Canard, revient, il est temps de rentrer au bercail, Starsky t’attend pour le Happy Friday, promis on va rigoler !

Happy Friday !


Edit : ce post était prévu pour vendredi, d’où le happy friday, j’ai encore quelques progrès à faire en lecture de calendrier

 

Les touristes

Le titre aurait pu être les Bidochons, mais pour la famille royale on préférera les touristes.

On est rentré de nos vacances sous les cocotiers et sans grande surprise, le club med, c’est très bien quand on a des enfants et qu’on veut se reposer. Je vais pas vous étaler tout ce qui était super, mais c’était très très bien. Starsky au contact des autres enfants a appris à affirmer le non et a appris un nouveau mot qui nous plait beaucoup encore. Et non, il est rarement utilisé pour du rab de sommeil, mais plus souvent pour de la glace au chocolat, des frites et des crêpes (c’est louche). Elle a aussi appris à augmenter le volume de sa voix pour se faire entendre au milieu du brouhaha.
Bref, on s’est bien reposé et elle a bien progressé la petite.

Là, où on a été brillant, c’est qu’on est rentrés mardi, mais qu’on ne reprend le boulot que demain, lundi.

On a donc pu faire les touristes quelques jours à Paris en étant reposés, avec deux de tensions à énerver tous les parisiens en marchant lentement le nez en l’air et c’était vraiment chouette.

On a fait un ciné à 14h avec du pop corn et des bonbecs, on s’est offert un massage le matin quand le spa est désert et beaucoup plus agréable que le samedi, on a fait les boutiques du Marais en étant les seuls clients avec des vendeuses aux petits soins, on s’est baladé sur les Champs Elysées.
On s’est même assis en terrasse avec un mac vers 11h pour faire genre on est des gens trop cool qui montent leur boite.

Je n’avais pas fait ça depuis des années (depuis que je suis étudiante ?), mais profiter de Paris en semaine avec rien à faire, c’est vraiment le pied.

Bonne semaine à toutes !