Notre parcours PMA

Voici les grandes lignes de notre parcours avec mes états d’âme pour chaque étape du parcours.

Stimulations simples, l’espoir déçu

Avril 2012 : arrêt pilule, pas de retour de cycle

Juillet 2012 : Duphaston

Octobre 2012 : je suis OPK, bref je n’ovule pas, on commence le clomid, échec

Novembre 2012 : on passe à 2 comprimés de clomid, échec, on commence les injections de fostimon 75 (de 75 à 112,5 sur 28 jours)
Décembre 2012 : enfin un follicule mature on déclenche l’ovulation à l’ovitrelle
Janvier 2013 : échec, retour des règles

Février 2013 : injections de gonal (100 sur 6 jours), hyperstimulation – pause et ovaires au repos

Mars 2013 : stimulation de 27 jours au gonal (de 62,5 à 75), pas de follicule qui ressort, on arrête pour la bonne cause : les vacances 🙂

Avril 2013 : on recommence les injections de gonal (75 puis 50 puis 75 sur 32 jours), à nouveau aucun follicule qui ressort, re-vacances (oui, je sais on aime bien les vacances)

Tous les articles sur les stimulations simples, c’est par ici

FIV 1, le galop d’essai

Juin 2013 : FIV 1 (gonal 100 et cetrotide, déclenchement au décapeptyl), 9 ovocytes (5 mis en FIV classique et 4 en FIV ICSI) et seulement 3 embryons (ICSI) congelés pour un futur transfert car risque d’hyperstimulation 😦

Septembre 2013 : préparation de l’endomètre en vue d’un transfert mais tache noire sur l’utérus, on annule

Octobre 2013 : la tache noire est toujours là, mais elle ne dérange plus, transfert d’un embryon J1… échec, c’est négatif

Février 2014 : transfert de 2 embryons J2… Encore raté, besoin de nous reposer et de prendre du recul, on part en vacances!

Tous les articles sur la FIV 1, c’est par ici.

FIV 2, le faux départ

Mai 2014 : les vacances ont fait leur effet, on est d’attaque pour la FIV 2 (gonal 112,5 et cetrotide, déclenchement à l’ovitrelle)
Juin 2014 : 14 ovocytes ponctionnés, 11 fécondés, 2 embryons J3 transférés, les 9 autres n’ont pas pu être congelés
18 juin 2014 : c’est enfin positif !!! taux à 144 à 16 DPO
Juin 2014 : le taux n’en fait qu’à sa tête, c’est Santa Barbara…
Juillet 2014 : suspicion de GEU qui est interrompue, mais qui est en fait une grossesse non évolutive (2 sacs seront finalement visibles dans l’utérus)
Août 2014 : besoin de souffler, on fait une pause

Tous les articles sur la FIV 2, c’est par ici.

FIV 3, la FIV de la win !

Novembre 2014 : on lance la FIV 3 (gonal 112,5 + orgalutran, puis gonal 87,5 + orgalutran + luvéris, déclenchement à la gonadotrophine)
Novembre 2014 : 6 ovocytes ponctionnés, 6 fécondés, 2 embryons J2 transférés, les 4 autres ont tenus 5 jours mais n’ont pas pu être congelés à J6
Décembre 2014 : c’est positif, taux à 396 à 16 DPO, on marche sur des oeufs. Première écho à 6SA+2, on a escargot avec un cœur qui bat.
Janvier 2015 : écho des 12SA, tout va bien, on commence à respirer un peu
Avril 2015 : écho des 22SA, tout va toujours bien, c’est une fille !
Juin 2015 : écho des 32SA, on est toujours au top, dernière ligne droite avant le D Day…

Août 2015 : Starsky fait enfin son arrivée dans notre vie ! ❤

Tous les articles sur la FIV 3 et la grossesse, c’est par ici.

 

ACTE II

Ben oui, on a tellement kiffé notre Strasky qu’on a remis le couvert pour tenter un petit deuxième.

Novembre 2016: Reprise de la stimulation avec du Menopur pour changer avec un double déclenchement decapetyl et ovitrelle.

Décembre 2016: 23 ovocytes ponctionnés (!), 15 embryons à J2 (!). Un embryon J2 est transféré et finalement 3 embryons J6 ont pu être congelés. La prise de sang est positive, il y a eu une accroche, mais le taux est faible à 50, mais double quand même.

Janvier 2017 : le taux arrête de doubler, on nous annonce une fausse couche (avec un sac embryonnaire dans l’uterus, on évite la suspicion de GEU). Mais à l’écho de contrôle la semaine suivante, il y a un rythme cardiaque, mauvais le rythme et mauvaise la taille. Personnellement quand ça commence mal, je sais que ça finit rarement bien. Et ce qui devait arriver arriva, mais en 2 temps.

Février 2017: fin de l’expulsion qui s’est faite naturellement. Il est grand temps de partir en vacances !

7 réflexions au sujet de « Notre parcours PMA »

  1. Chacha

    Salut! Beau parcours bien compliqué! Je te souhaite le meilleur pour très bientôt. Quand je lis ton parcours, je me demande pourquoi moi, qui suis en mode essai depuis janvier 2013, n’ai rien fait de tout cela. Je suis au tout début du chemin il me semble : arrêt de pilule janvier 2013, diagnostiquée Opk en novembre 2013, Dudu pendant quelques mois, mais rien de miraculeux à part deux cycles à 28, hystéro normal en mai 2014 et térato diagnostiqué pour mon homme fin juillet. Le dossier est enfin complet, en octobre j’irais chez un spécialiste mais ma gygy n’est pas pressée…
    Bref je nous souhaite des réussites pour l’avenir.

    Répondre
  2. Ping : De la part de mon utérus défecteux | La reine de la PMA

  3. Carotte

    Je te découvre : ton blog, ton parcours… Savent-ils au final ce qu’était cette tache? Si je comprends bien, ta grossesse était une GNE et non une GEU? Je vais continuer à lire tes posts, j’y trouverai certainement des réponses.
    Que cette pause soit douce et qu’elle vous apporte toutes vos forces pour une nouvelle tentative!

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Alors pour t’éviter une lecture laborieuse, la tâche était a priori un peu de sang qui a disparu qq cycles plus tard et ma GEU fantôme était une GNE, grosse claque pour ma part quand lors d’une échographie de contrôle suite à l’IMG, j’ai vu les 2 sacs embryonnaires bien placés dans l’utérus. Mais comme m’ont expliqué les médecins, ce n’est pas l’IMG qui a bloqué leur croissance, il y avait un problème de développement à la base car on aurait dû les voir à l’écho avec un taux à 4500, ce qui n’était pas le cas…. Ma pause m’a fait du bien, je me sens d’attaque pour le FIV numéro 3 🙂

      Répondre
  4. Ping : Enfin ! | Enceinte à Paris

  5. Marie

    Hello,
    Je suis tombée sur ton blogue en cherchant la différence de dosage entre Ovitrelle et l’autre en poudre.
    Ça m’a fais du bien de lire tes commentaires… Mon parcours et un peu différent:
    Mariée en septembre 2010 (35 ans), tombée enceinte (3 rapports avec mon homme en 1 moi, monsieur voyage!) en Novembre , grosses merveilleuse et naissance d’un parfait petit garçon, Jules en août 2011 par césarienne (il était mal placé). Diagnostique du cancer des poumons de ma mère un moi après ma grossesse, 1 1/2 après j’arrête la pilule , et 6 mois après RIEN! Tt le monde me dis , c à cause de ta mère , tu es trop préoccupée , ça viendra. Mais je sentais que de passer d’une poule pondeuse à RIEN, c’était pas normal.
    1er rdv avec gygy infertilité et la le choc , des calcifications et adhérences pleins l’utérus , impossible de tomber enceinte sans
    Intervention, puis on me laisse essayer 4 mois avant de me faire des FIV. Mon homme refuse les FIV et on fait 2 inséminations , sans succès, puis 2 FIV, dont une ICSIS car mon homme encore en voyage.
    Puis on part en vacances et j’essaye de tomber enceinte naturellement (le gygy me dit que c pas impossible ) RIEN. Je me fais réimplanter un émerillons congelé à J-5 après les vacances , pas de grossesse! Je ne supporte pas les femmes enceintes , mes copines pondes des bébés comme des M&M…. Je suis profondément triste et pourtant j’ai un sublime fils dont je suis dingue! Mais j’en veux absolument un autre , mon hommes moins, gros problèmes entre nous! Ma mère nous quitte le 13 novembre 2014, je suis effondrée , je pars en vacances avec le reste de ma famille et rejoins mon mari et des copains ensuite. Je rentre et la pas de règles….. Je me dis ça y est , j’ai encore un problème , quoi encore. Et la le nouveau gygy (avant l’Hopital Américain à Paris, pas très bon labo) me laisse un message lundi après – midi et me dis que je suis enceinte! Le choc, j’arrive pas à le croire, mercredi seconde prise de sang- 5! Le choc je suis plus enceinte !je pers le bébé en saignant pendant 2 jours. Donc nous sommes le 29 mars , je suis partie en vacances en février au lieu de rester à Paris pour faire une insémination. Faut pas abuser …. Je me dis que c plus sain , j’ai besoin de vacances .
    Je suis en plein traitement de Gonal – F, j’ai super mal au ventre, aux sein et suis assez sensible . J’ai fais ma premier piqure de Ovitrelle c soir et l’insémination aura lieu le 2 avril, normalement .
    Je vais avoir 40 ans au moi de mai et nous déménagent aux US au moi de décembre , j’ai très peur du pris des traitement las bas.
    Mais aussi je me demande si je devrais pas laisser faire la nature, finalement ils avaient raison et je ne tombais pas enceinte , ma mère était trop malade et moi a son chevet H24.
    J’ai tellement peur de « louper le coche » de ne pas avoir un second bébé .
    Il y a t il des femmes qui auraient des expériences similaires à moi , ou , une des conseilles à me donner. Sur le papier j’ai pas de VRAIE problème , ils ont tt enlever pendant l’opération et mon endomètre et bon, j’ai juste encore un peu d’adhérence qui pourrait ne pas aider les embryons à s’accrocher

    Je suis un peu perdu , mon homme étant complètement à côté de la plaque avec tt ça , je me sens très seule . Mes copines qui font des FIV n’ont même pas 1 enfant, moi oui, pourquoi me plaindre. Mais l’envie (plus fort que tt est la) du 2ème ne me quittera pas.

    Je suis avide de conseille

    Merci d’avance

    Marie

    Répondre
  6. Ping : Le rangement, c’est maintenant ! | La reine de la PMA

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s