Archives du mot-clé taux beta hcg

Un génie ?

Suffirait-il de donner un nom de génie à un embryon pour qu’il se comporte comme tel ?

Si j’avais su, j’aurais économisé du temps.

On attend de voir comment ça évolue et on reste évidemment très prudent mais le taux n’a pas fait fois 4 comme il aurait dû, mais fois 10 !

On reste donc dans la course avec une prochaine étape jeudi.

Si seulement ça pouvait être vrai…

Publicités

Le retour de l’incertitude

Je n’ai pas donné de nouvelles depuis quelques jours car à ma grande surprise, mon taux n’a pas baissé, mais a doublé à 92 en deux jours, puis a quadruplé à 369 en quatre jours.
Finalement une évolution dans les normes, même si ce taux reste très bas et ne nous permet pas d’être sereins.

Je ne sais pas trop quoi penser, je ne sais pas si je dois me réjouir ou m’inquiéter.
J’ai beaucoup de mal à gérer cette phase d’incertitude, du mal à me considérer comme enceinte.
Je pense que j’attends en fait l’écho de datation à 7 sa qui nous dira s’il y a bien un embryon au bon endroit avec des mesures dans les normes et surtout un rythme cardiaque.

Le centre de PMA doit me rappeler demain matin pour me dire si je dois faire une prise de sang supplémentaire pour contrôler l’évolution du taux. J’espère que ce ne sera pas le cas car je ne suis pas fan du suivi au jour le jour et je préfère ne pas y penser au quotidien et ne valider que les grandes étapes, la prochaine étant pour moi l’écho des 7 sa.

Voilà pour les nouvelles. Je vous souhaite à toutes un excellent réveillon.

 

Ce tout

Je voulais vous parler de ce tout. Ce tout qui est peut-être encore entrain de grandir dans mon ventre, ce tout qui envisage peut-être de se faire la malle sans bruit comme ses prédécesseurs.

Ce tout, c’est cet espoir qui est né avec le résultat positif de la 1ère prise de sang et qui continue à exister avec un taux à 4045 aujourd’hui.
Maintenant, je peux tout perdre.
Bien que j’essaye de me protéger, de ne pas me projeter, et bien c’est plus fort que moi, j’ai envie d’y croire, j’ai envie de croire qu’on a gagné notre billet, pour de vrai cette fois.

J’ai peur de ne pas avoir la force de me relever d’une nouvelle fausse couche. Ce parcours de PMA nous abîme, tue notre confiance dans la vie et pourtant il faut à chaque fois se relever et repartir eu combat. Mais au fil du temps, ma force s’essouffle.

J’envie tellement celles qui profitent vraiment, qui ont confiance en leur embryon, en leur corps et qui arrivent à simplement se réjouir d’un test positif. J’en étais sûrement capable il y a encore 6 mois, cela me semble impossible aujourd’hui.

Je n’arrive pas à me dire enceinte.

Starsky et / ou Hutch…

… sont toujours dans la place.

Fin du suspense, merci pour votre soutien !

Un taux à 398 à 16 DPO.

On est content, on a peur, on attend la prochaine prise de sang.

Trois fois merci, merci, merci en espérant que ce soit bien une FIV3 option 3.

Les 3 bonheurs de la semaine #3

Cette semaine est vraiment une bonne semaine, j’ai l’impression d’avoir perdu 10 kilos tellement je me sens légère (la balance ne le voit pas, mais elle est aveugle, on pourrait même dire qu’elle voit à l’envers, comprendra qui voudra).

  • J’ai bien rigolé avec le défi des posts QQ – gnan gnan, vivement qu’on soient toutes des PB et des MILK pour qu’on fasse un défi inversé, j’ai déjà quelques idées pour améliorer les perles qui ont circulé cette semaine,
  • j’ai passé mon entretien pour le poste en interne et la DRH m’a dit tout de go que j’étais trop junior pour le poste, en revanche, nous avons eu une discussion très enrichissante sur ma mobilité et mon envie d’évolution qu’elle va soutenir,
  • j’ai acheté plein de trucs que j’ai déjà sur Internet (chaque échec pmesque me transforme en acheteuse compulsive, j’imagine que ça me détend, mais même pas vraiment en fait),
  • les vacances les vraies, pas les pmesques approchent,

non y a pas à dire c’est une bonne semaine !

 

Bonheur numéro 1
Comme vous vous en doutez, mon plus grand bonheur cette semaine, c’est ce taux de beta HCG qui s’est enfin effondré lundi, ce qui veut dire la fin des saignements et des effets secondaires (qui sont charmants, pour celles qui connaissent), la fin des médicaments divers et variés et surtout pouvoir tourner la page. Encore un dernier contrôle lundi et c’est la fin.
Je vais pouvoir maintenant me concentrer sur reprendre des forces physiquement et recharger mes batteries moralement pour être d’attaque pour la FIV 3 à la rentrée.
Dans la continuité de la reprise du sport et du yoga, j’ai commencé à refaire des courses pour me faire à manger et arrêter les livraisons de sushis/pizza/chinois, histoire de manger sainement, nettoyer et recharger ce corps abîmé par la FIV et la fausse couche qui a suivie. Les choses se remettent en place tranquillement.

[Je vous évite ici une photo des bons petits plats que j’ai préparés et pris en photo car je suis trop fière de moi 🙂 car on est d’accord, les photos de bouffe, c’est crade quand c’est pas fait par un professionnel]

 

Bonheur numéro 2
Un déjeuner avec l’homme.
Je sais ça peut paraître bizarre, mais l’homme en ce moment il travaille comme un malade, il a plein de « deals » en cours et pour vous résumer il se lève à 7h et rentre crevé vers 21h, passe une heure sur son téléphone à répondre aux mails ou à faire des calls et vers 22h, il est enfin capable d’avoir une heure de conversation au dîner avant de s’effondrer au lit. Et malgré ça, il m’a accompagné à tous mes RDV divers et variés, mais surtout nombreux et chronophages des dernières semaines.
Coup de bol, il avait une réunion dans l’immeuble où je travaille, donc on a pu déjeuner tous les deux et discuter, ça m’a fait super plaisir de passer un bon moment avec lui sans stress.

 

Bonheur numéro 3
L’été est arrivé sur Paris et j’avoue que j’adore Paris quand il y a du soleil, les déjeuners aux Tuileries, les dîners en terrasse qui s’éternisent et aller manger une glace le soir quand la chaleur tombe en se promenant sur les bords de Seine.
Voici quelques photos prises rapidement à l’heure du déjeuner (mais avec la Tour Eiffel au loin tout de même !) et un peu de musique pour l’ambiance.

photo 1

photoOui, je sais ces chaussures sont magnifiques, c’est un des mes achats post fausse couche.

 

photo 2

 

 

J’espère que votre semaine s’est bien passée également (une pensée et un calin pour celles qui ont eu une mauvaise nouvelle cette semaine, accrochez-vous) et bon dimanche !
Marde, on dirait Michel Drucker…

God saves the Queen

Prise de sang matinale sous une pluie battante pour suivre l’évolution du taux de bêta hcg, puis course jusqu’au travail pour THE présentation, c’est moi qui passe devant 100 personnes, les boules intersidérales la classe à Dallas !

Et v’la ti pas qu’on m’appelle car il faut que je revienne faire une écho car le taux ne baisse pas assez vite.
Comme maintenant c’est ma boss qui présente, je me dirige vers la DRH pour lui annoncer que je dois m’absenter quelques heures pour raisons médicales, elle prend peur et me dit de surtout prendre un taxi et de me ménager.

Me voilà donc arrivant aux urgences en taxi, tailleur Stella Mc Cartney, top Carven et Loubout’ aux pieds, si c’est pas moi la reine ?! 🙂

Bon l’heure d’attente au milieu de gens bizarres (sérieux, ils sortent d’où les gens aux urgences, on dirait un mauvais casting, c’est des gens que tu vois jamais dans la rue) était nettement moins royale, mais faut savoir profiter des petits bonheurs de la vie.

En terme, d’évolution, rien à signaler, le taux a commencé à baisser mais seulement de 100, on attend mardi pour voir si on fait une seconde injection….