Tel Aviv avec un bébé de presque 2 ans

Tel Aviv, on connait bien avec l’homme, on y est allé plusieurs fois, on a nos petits restos, notre plage préférée, nos habitudes de petits vieux, tout ça, tout ça. On adore cette ville ultra dynamique et pleine de contrastes. Puis le soleil, la plage et une vraie ville c’est un peu le combo gagnant pour nous.

Pour la première fois, on y est allé avec Starsky. On ne savait pas trop à quoi s’attendre car on n’a pas vraiment visiter de ville avec elle à part Stockholm et Londres, mais elle était vraiment petite et dormait beaucoup en journée ce qui nous permettait de visiter tranquillement.

L’avantage de Tel Aviv, c’est que ce n’est pas une ville musée avec plein de visites potentiellement ennuyeuses, qu’on connait déjà, donc pas de culpabilité si on visite rien, qu’il fait beau, qu’il y a plein d’enfants donc c’est assez kids friendly et qu’on peut presque tout faire à pieds (enfin je vous conseille quand même la poussette car les distances peuvent être un peu longues pour les marcheurs débutants).

Avec un bébé de presque 2 ans (dire que ce n’est bientôt plus un bébé… laissez moi pleurer, je reviens), c’est une ambiance moins festive mais on peut quand même faire de chouettes trucs.

Tout d’abord la plage, super facile !
Elle sont toutes aménagées avec transat, parasols, douches, restos et en bonus des aires de jeux pour la fin de journée.
On en a bien profité surtout que Starsky commence à jouer seule dans le sable pendant une durée dépassant la demi-heure ! Et que pendant ce temps, on peut rester tranquille sur notre transat.

Si ça chauffe trop à la page ou que c’est shabbat et qu’il y a trop de monde, il y a plein d’aires de jeux ombragées avec des bancs pour les parents. Les jeux sont un peu différents de ceux de Paris, ça peut occuper l’enfant un bon moment.

Le souk est aussi une bonne balade avec plein de jouets merveilleux pas du tout made in china à offrir à l’enfant pour des sommes plus que modiques entre deux bouchés de fraises et un jus de grenade.

Les enfants sont les bienvenues et dans la plupart des restos, il y a des chaises hautes et on leur offre souvent de quoi les occuper avec le sourire (la parisienne que je suis est toujours surprise).

Et si vous voulez avoir vos soirées tranquilles et sortir un peu, on a trouvé une agence de babysitting francophone qui nous a trouvé deux jeunes filles supers en moins de deux.

Dans les côtés moins sympas…

Il n’y a pas de petits pots salés, jamais vu ça… Je sais pas ce que mangent les gosses (l’homme a essayé de me vendre une histoire sur les vraies mères qui font des purées maison, mais j’y crois pas trop…).
Du coup, ça a été un peu le régime frites, pita, houmous pour Starsky avec une glace en dessert. On ne l’a pas entendu se plaindre.

Les couches sont nazes, c’est soit disant les mêmes qu’à Paris, mais on a eu fuite sur fuite avec la même marque et le même modèle. On n’a pas eu le temps de se lancer dans une étude de marché, mais ça vaut peut-être la peine de creuser pour trouver une meilleure marque locale.

L’avion est un peu long, 4h30, mais rien à voir avec les 10h pour Punta Cana durant lesquelles Starsky n’avait pas fermé l’œil une minute. On a même eu droit à des moments de calme avec ses jouets et une longue sieste au retour. 

Petite aparté avion et écrans.
A la base, on est plutôt « contre » les écrans chez les petits car on a lu plein d’études super flippantes que vous avez du voir passer. Mais au delà des études, je trouve qu’un petit a besoin d’échanger et de manipuler pour découvrir le monde et que l’écran ne lui permet pas vraiment de le faire. Après je n’en fais pas une religion et libre à chaque parent de faire comme il l’entend. J’avoue que dans l’avion, c’est un peu la solution de facilité, on a donc dégainé 30 minutes de Petit Ours Brun sur le vol aller et honnêtement, le regard vide de Starsky face à cet écran m’a conforté dans mon choix de ne pas l’exposer, mais c’est quand même magique, aussi efficace qu’une tétine, d’un coup d’un seul l’enfant est abruti calme ! On se le garde donc sous le coude pour les prochains vols…

Les taxis ne proposent pas de siège auto avant 3 ans (de 3 à 8 ans, Gett propose l’option), on a donc dû traîner notre siège auto.
Comme ce n’est pas la première fois que ça nous arrive, on a acheté pour l’occasion un siège auto « de voyage » qui a l’avantage d’être beaucoup plus léger que notre siège auto (avec la base et le pied de force en moins, on gagne forcément en poids). Il nous resservira pour les prochaines vacances.

En résumé, Tel Aviv, c’est le bonheur des bébés !

Pour la soirée diapo, c’est par là 😉

Publicités

18 réflexions au sujet de « Tel Aviv avec un bébé de presque 2 ans »

  1. damelapin

    Je crois qu’il n’y a qu’à paris où il n’y a pas de chaise haute ni d’empathie pour les enfants 😂 ça avait l’air bien chouette quand même, je suis aussi curieuse sur la nourriture pour bébé 🤔

    Répondre
  2. La chanceuse

    J’ai vu y a pas très longtemps dans un article de courrier expat il me semble que tel aviv est une des villes les plus accueillante pout les enfants. Un très bon ami à moi à sa compagne qui vit à tel aviv (il est steward) son fils est né là-bas et il me disait que pour les petits en effet c’était top. En revanche nous n’avons pas parlé petits pots en même temps je soupçonne la mamie sur place de serieusement mettre la main à la pâte. Des bises

    Répondre
  3. Nanou

    Tout pareil pour les écrans. Mes minis ont scotché 1 seule fois sur le visage du nouveau président en 18 mois et le côté addictif/attirant/lobotomisé m’a fait flipper et conforter dans l’idée que le plus tard sera le mieux…
    Quant aux petits pots salés c’est dingue ! Et des compotes tu en as trouvé !?

    Répondre
    1. La reine de la PMA Auteur de l’article

      Le plus tard, le mieux pour les écrans surtout qu’on sait qu’on devra ceder un jour ou l’autre…
      Y avait des compotes pomme banane mais seulement en petits pots, pas de gourde et j’ai fermé les yeux sur la composition.

      Répondre
  4. madamepoupounette

    Whaouh ! ça donne envie ! Et bientôt 2 ans ici aussi… j’arrive pas à croire que ça va vraiment arriver… Et je suis pas non plus convaincue par cette proposition de purée maison… non mais franchement, qui peut croire ça ? bises

    Répondre

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s